Égalités / Monde

Pour Cosmo, la lutte contre l'abstention passe par un bus rempli de mannequins torse nu

Temps de lecture : 2 min

School buses / Dean Hochman via FlickrCC License by
School buses / Dean Hochman via FlickrCC License by

Comment motiver les jeunes Américains pour qu'ils aillent voter aux élections de mi-mandat? En 2010, le taux de participation des 18-29 ans n'était que de 11%, mais cette année, le magazine féminin Cosmo a trouvé une solution: affréter un bus rempli de mannequins hommes torse nu pour conduire les étudiants aux urnes. A bord, il y aura aussi de la musique, des cadeaux et à manger.

Malheureusement, toutes les universités du pays n'auront pas accès à ce «party bus» électoral. Seule la plus grande université de Caroline du Nord (avec 34.000 étudiants) est concernée. En effet, les étudiants de North Carolina State University ont gagné un concours organisé par les éditrices de Cosmo, qui ont sélectionné l'association étudiante la plus déterminée à encourager les résidents de leur campus à voter.

Elles n'ont pas choisi la Caroline du Nord par hasard: la course entre les deux candidats au poste de sénateur est très serrée, et elle oppose une défenseure du droit à l'avortement, Kay Hagan, à Thom Tillis, dont la position officielle est que l'avortement ne doit être légal que lorsque la vie de la mère est en danger, ou en cas de viol et d'inceste.

Or depuis que Cosmo a une nouvelle rédactrice en chef, Joanna Coles, le magazine s'intéresse à la politique, particulièrement sous l'angle du droit des femmes. Pour les élections de mi-mandat, le mensuel a ainsi décidé de soutenir officiellement dix candidats démocrates, dont Kay Hagan en Caroline du Nord, notamment en fonction de leurs positions en matière d'avortement, de contraception, d'égalité salariale et de contrôle des armes à feu.

Dans le New Hampshire, le magazine ne soutiendra pas le Républicain Scott Brown, qui avait pourtant posé nu pour Cosmo dans sa jeunesse, lui préférant la Démocrate Jeanne Shaheen.

«Cosmopolitan a certes élu Scott Brown homme le plus sexy en 1982, mais en 2014, nous préférons le cerveau aux muscles –et pour ça, nous choisissons Jeanne Shaheen.»

Quant à l'initiative du bus à mannequins, elle est déjà critiquée par des Républicains sur les réseaux sociaux. Cosmo s'était moqué des pubs sexistes républicaines qui tentaient de convaincre les femmes en leur parlant de robes de mariées. Mais encourager les jeunes femmes à voter en leur envoyant de beaux mecs dénudés, n'est-ce pas aussi un peu méprisant?

«Imaginez un peu les réactions si un bus plein de mannequins femmes topless étaient envoyées dans une fac pour conduire les étudiants aux urnes et les encourager à voter Républicain», demande un journaliste du site conservateur Newsbuster, qui force un peu la comparaison.

Il faut préciser que le dossier de candidature de North Carolina State University a été envoyé à Cosmo par un étudiant, pas une étudiante, et selon lui, même si la venue des mannequins hommes va plutôt enthousiasmer les étudiantes, cela créera une atmosphère sympa pour tout le monde...

Newsletters

«Le Regard féminin» d'Iris Brey, un ouvrage à réfléchir

«Le Regard féminin» d'Iris Brey, un ouvrage à réfléchir

Il permet d'aborder les enjeux du cinéma et du féminisme en s'appuyant sur ce qui se joue véritablement à l'intérieur des films et de l'expérience qu'on en a.

Confinement: la révolution de l'égalité dans les foyers n'aura pas lieu

Confinement: la révolution de l'égalité dans les foyers n'aura pas lieu

Avec leur compagnon désormais à la maison, les femmes auraient pu espérer que leurs surcharges mentale et domestique s'allégeraient. C'est l'inverse qui semble se produire.

Le confinement, «une séquestration légale» pour les femmes victimes de violences conjugales

Le confinement, «une séquestration légale» pour les femmes victimes de violences conjugales

Les associations sont en alerte pour aider ces femmes dont le foyer était déjà un espace dangereux, pour elles et leurs enfants.

Newsletters