Sciences

Respire! Quand la science est servie par les GIF

Temps de lecture : 2 min

Extrait du gif d'Eleanor Lutz.
Extrait du gif d'Eleanor Lutz.

En plus d'être rigolos et parfois forts à-propos, les GIF, ces images animées qui sont un peu le pouls d'Internet, peuvent aussi se révéler fort pratiques. Qu'ils relaient une expression artistique, comme nous l'avons déjà vu avec «One Loop Portrait a Week» ou le travail de Micaël Reynaud, ou qu'ils explicitent un concept scientifique.


Cliquer ici pour obtenir le gif en plus grande taille.

Eleanor Lutz l'a bien compris. Cette graphiste américaine, également titulaire d'une licence en biologie, a déjà réalisé quelques superbes GIF pour éclairer un phénomène naturel. Il y a quelques semaines, nous vous avions parlé de son incroyable illustration animée du vol des oiseaux, cette fois-ci, elle s'attaque aux poumons, et à l'appareil respiratoire.

Repéré par le site Vox, ce GIF s'attarde sur la respiration chez trois êtres vivants: l'humain, l'oiseau et la sauterelle, qui représente les insectes. On y voit distinctement l'oxygène, en jaune, pénétrer dans les organismes, irriguer ici les poumons (chez l'être humain et l'oiseau, qui dispose également de sorte de poches d'air leur permettant de respirer à de plus hautes altitudes, précise Eleanor Lutz), là directement les cellules du corps (chez la sauterelle qui n'a pas de poumon). En rouge, le dioxyde de carbone, qui s'échappe systématiquement des être vivants.

Au-delà de son caractère esthétique, cette réalisation rappelle donc que les GIF peuvent servir l'enseignement de la science de manière claire, rapide et ludique.

Gif à retrouver en intégralité sur le site d'Eleanor Lutz, Table top whale

Dans le même genre, Eleanor Lutz a réalisé en août dernier un très beau schéma, toujours animé, du fonctionnement musculaire dans le corps humain. De quoi inspirer pas mal de profs de biologie!

Les expériences de l'astronaute Chris Hadfield

Les sites spécialisés se servent par ailleurs aussi bien souvent des GIF pour résumer les événements scientifiques marquant de l'année écoulée: en 2013, le Smithsonian mag compilait ainsi les expériences de l'astronaute Chris Hadfield, les météorites de Chelyabinsk et un ananas en décomposition.

Newsletters

Parler de «climato-sceptiques», c'est leur faire une faveur

Parler de «climato-sceptiques», c'est leur faire une faveur

Qualifier celles et ceux qui nient le changement climatique de sceptiques est non seulement un non-sens, mais également une défaite dans la bataille des mots et des idées.

Une étude donne son feu vert pour utiliser l'urine comme engrais

Une étude donne son feu vert pour utiliser l'urine comme engrais

Des scientifiques de l'Université du Michigan estiment que ce liquide ne favorise pas l'émergence de micro-organismes résistants aux antibiotiques dans les plantations.

Est-il éthique de créer des animaux chimériques pour faire progresser la médecine?

Est-il éthique de créer des animaux chimériques pour faire progresser la médecine?

La naissance de porcelets contenant des cellules de singe relance les débats sur la bioéthique.

Newsletters