Le premier bar à cocaïne du monde

Slate.fr, mis à jour le 20.08.2009 à 11 h 57

andronicusmax, Flickr, CC

andronicusmax, Flickr, CC

La ville de La Paz, capitale de la Bolivie située à 3.900 mètres d'altitude, héberge le premier bar à cocaïne du monde, le Route 36. Le bar accueille des hordes de backpackers, ces jeunes routards qui pour la plupart ont pris une année sabbatique au milieu de leurs études, attendent le début de leur prochain boulot ou partent tout simplement à la découverte de l'Amérique du Sud et de ses merveilles, parmi lesquelles la cocaïne.

«Comme il s'agit d'un club qui ouvre tard et qui sert de la cocaïne, les voisins ont tendance à se plaindre assez rapidement, confie un journaliste bolivien au Guardian. Alors il bouge tout le temps. S'ils ont de la chance, ils restent trois mois dans le même endroit, mais le plus souvent ce n'est que deux semaines.»

«Tout le monde connaît cet endroit» explique Jonas, un backpacker. Bien que la cocaïne soit illégale en Bolivie, Route 36 est en train de devenir une étape essentielle pour des milliers de touristes qui viennent goûter la production locale, qui est réputée pour sa disponibilité, son prix (15 euros le gramme) et sa pureté.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: andronicusmax, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte