France

Rebaptisez le PS, l'UMP et le FN avec notre générateur de noms de partis

Temps de lecture : 2 min

Alors que plusieurs partis politiques français songent à changer de nom, nous vous proposons de les aider à trouver des idées.

Depuis quelques semaines, plusieurs personnalités politiques françaises ont une nouvelle lubie: changer le nom de leur parti. Avec son retour sur le devant de la scène, Nicolas Sarkozy estimait ainsi qu'il fallait lancer un nouveau mouvement pour tourner la page de l'affaire Bygmalion à l'UMP.

«Il nous a dit qu'il avait trouvé le nom et il va surprendre», raconte une députée proche de l'ex-président, et visiblement impatiente, à La Dépêche du midi. «En tout cas, il ne faut pas que ça se termine par P», ajoute-t-elle, «l'UMPS développé par le FN est dévastateur.»

Une décision dont s'est vite amusé son grand rival dans la course pour l'investiture à la présidentielle de 2017, Alain Juppé:

«Tout changer ... on peut aussi appeler ça le PMU à la place de l'UMP. Si c'est ça le changement ça sera pas tout à fait fondamental.»

Le Front National a vite suivi le mouvement quand Marine Le Pen s'est elle aussi lancée en quête d'un nouveau nom, pour poursuivre la dédiabolisation du parti et s'éloigner de son père, Jean-Marie Le Pen, qui estime qu'une telle décision serait une «trahison» et «tromperait les gens.»

Puis c'est Manuel Valls qui, dans l'Obs, a répondu «pourquoi pas» quand on lui a demandé s'il fallait changer le nom du PS, avant d'ajouter que «ce changement ne peut être que l'aboutissement d'un processus». Et comme le rappelle le Huffington Post, cette idée trotte dans son esprit depuis... 2007! Il avait aussi estimé que le mot «socialiste [...] renvoie à des conceptions du XIXe siècle».

S'ils sont à court d'inspiration, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et Manuel Valls pourront toujours utiliser le générateur de noms de partis ci-dessous, qui vous permet de créer de manière aléatoire un nouveau nom pour les trois formations. N'hésitez pas à partager vos plus belles trouvailles sur les réseaux sociaux!

Vincent Manilève Journaliste

François Pottier

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters