Economie

Pour trouver des billets pas chers, faut-il réserver son avion le dimanche?

Repéré par Léa Bucci, mis à jour le 24.10.2014 à 15 h 38

Repéré sur Wall Street Journal, Time.com

Une nouvelle étude sur le sujet contredit les précédentes. La vraie question est: sont-elles utiles?

Avion. allen watkin via Flickr CC License by

Avion. allen watkin via Flickr CC License by

Pour s’envoler dans les airs au tarif le moins cher, il faudrait apparemment faire ses achats le dimanche. Cette semaine, l’entreprise Airline Reporting Corp, qui gère les ventes de billets des compagnies aériennes, a publié une étude fondée sur 130 millions de billets pour des vols intérieurs et internationaux, réservés aux Etats-Unis entre janvier 2013 et juillet 2014, rapporte le Wall Street Journal. Elle a constaté que le prix moyen le plus bas pour un vol intérieur serait celui proposé le dimanche: il est de 432 dollars, contre 437 le samedi et 497 le mardi.

Plusieurs explications à ce phénomène sont proposées: les prix augmenteraient le lundi, parce qu’il s’agit du jour où les responsables des compagnies aériennes reprennent le travail et cherchent davantage à élever les prix qu’à les baisser.

Les réseaux sociaux auraient aussi leur part de responsabilité, car ils permettent aux compagnies d’informer les consommateurs à tout moment sur les soldes en cours. Or la plupart des particuliers sont plus présents sur le web le week-end et en profitent pour faire leurs achats.

Enfin, les billets en classe affaire sont réservés pendant la semaine par les sociétés. Leur tarif est généralement plus élevé que celui des billets pour les particuliers, ce qui pourrait donc expliquer la baisse du prix moyen observée le week-end.

Cet avantage donné au dimanche semble contredire une analyse de 2011, d'après laquelle le meilleur jour pour acheter son billet d’avion serait le mardi, et les prix plus élevés le week-end. Cela s’expliquait par une tradition: autrefois, les soldes paraissaient dans les journaux quotidiens, et s’ils étaient proposés le vendredi, les clients en prenaient connaissance trop tard pour se rendre dans les agences de voyages, fermées le week-end.

Mais l’entreprise Yapta Inc. observe encore une baisse de prix plus importante le mardi que les autres jours, ajoute le Wall Street Journal. Après avoir augmenté le nombre de billets disponibles pendant le week-end, les compagnies décideraient le lundi d’annoncer d’éventuels rabais, dont les consommateurs bénéficieraient donc le mardi.

L’étude d’Airline Reporting Corp. estime par ailleurs que pour profiter des meilleurs tarifs (du moins aux Etats-Unis) pour les vols intérieurs, il faut s’y prendre 57 jours avant le départ, contre 42 en 2012. Pour les vols internationaux, réserver 61 jours avant le départ semble être la meilleure option. De son côté, en 2011, l’économiste japonais Makoto Watanabe relevait de son côté qu’il valait mieux acheter ses billets huit semaines avant le départ. A cette période, les compagnies feraient des promotions afin d’encourager les achats des consommateurs qui ne prennent pas leurs billets à l’avance car ils craignent un imprévu.

Time.com se dit sceptique quant aux conclusions d’Airline Reporting Corps:

«Le problème avec toutes ces études, c’est qu’elles sont généralisées et basées sur des moyennes passées. Les indications qu’elles offrent, peuvent en fait ne pas vous aider à économiser de l’argent sur vos besoins spécifiques de voyage dans le futur.»

Il note que les stratégies présentées ne s’appliquent pas aux périodes de vacances, pour lesquelles les compagnies sont assurées de vendre leurs places et ne se préoccupent donc pas de baisser les prix. Par ailleurs, le tarif des vols dépend d’une multitude de facteurs: la destination, la saison, le jour de la semaine où a lieu le voyage, un événement important sur le lieu d’arrivée etc. Time.com souligne enfin qu’en réalité, les compagnies s’adaptent au comportement des consommateurs, ce qui ne permet pas de déterminer le jour idéal pour acheter:

«Si et quand les voyageurs changent à nouveau leur comportement –par exemple, si une masse critique de voyageurs d’affaires commence à réserver ses vols le dimanche plutôt que le lundi–, les compagnies aériennes ajusteront leur tactiques de prix en fonction.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte