France

Les immigrés derrière 90% des faits divers, selon Le Pen

Temps de lecture : 2 min

Jean-Marie Le Pen en 2007, REUTERS/John Schults
Jean-Marie Le Pen en 2007, REUTERS/John Schults

Interrogé jeudi 20 août sur RTL, le président du Front National Jean-Marie Le Pen a estimé que le ralliement de Philippe de Villiers à la majorité était une bonne chose pour son parti. «Le Front National a tout à gagner dans cette histoire, a-t-il déclaré. Désormais l'opposition nationale n'est plus représentée que par le FN. Et je crois que les Français lui seront gré, et que le parti a de beaux jours devant lui».

Revenant sur ses thèmes de prédilection, Le Pen en a également profité pour délivrer une de ces phrases provocatrices dont il a le secret: «90% des fait divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d'origine immigrée». Selon lui, les problèmes d'insécurité et d'immigration sont intimement liés.

«Nicolas Sarkozy est un menteur et il ne se donne pas les moyens de faire la politique qui serait celle de la sécurité qui passe d'abord par le contrôle de l'immigration, immigration qui n'a cessé d'augmenter dans notre pays et qui crée la situation principalement d'insécurité» a-t-il ajouté.

[Ecouter l'interview sur rtl.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Jean-Marie Le Pen en 2007, REUTERS/John Schults

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters