Culture

Archéologie cinématographique: on a retrouvé un des sphinx des «Dix commandements» version 1923

Temps de lecture : 2 min

Reportage d'Arte sur les décors ensevelis (2010).

Hollywood, Gizeh, même combat. En réalisant des fouilles à Guadalupe en Californie, une équipe d’archéologues du Dunes Center a déterré début octobre l’un des 21 sphinx qui ont servi de décor au film Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille, rapporte LiveScience. Cette sculpture de plâtre a été utilisée dans la première version muette du film tournée en 1923 par Cecil B. DeMille (sans Charlton Heston, donc, qui est lui dans la version de 1956), et elle est restée enfouie plus de 90 ans dans les dunes de sable.

Les différentes parties du corps des sphinx avaient été construites à Los Angeles, puis transportées à Guadalupe, où les statues avaient été montées. La légende soutient que l’équipe du film aurait dynamité le décor et brûlé les sphinx dans une tranchée après le tournage, pour que l’ensemble ne soit pas réutilisé.

Mais d’après Doug Jenzen, qui a supervisé les fouilles, il n’existe aucune preuve de ces faits. La plupart des décors aurait simplement souffert des intempéries, et se seraient effondrés avant d’être recouverts par le sable. Les sphinx ont d’ailleurs été retrouvés à l’endroit où ils avaient été érigés.

En 2012, déjà, les fouilles avaient permis de mettre au jour la tête d’un sphinx, Paris. Elles s’étaient arrêtées faute de budget. Les archéologues avaient alors enterré le reste de son corps dans le sable, mais celui-ci est tombé en miettes depuis. Une première excavation avait également eu lieu dans les années 1990. Elle avait mis au jour de petits objets tels que des boîtes à tabac et des bouteilles de sirop contre la toux.

Cette fois-ci, le Dunes Center a soulevé 120.000 dollars pour les recherches, selon le Los Angeles Times. A cause des conditions météorologiques, les archéologues n’ont pu travailler que quelques heures par jour, et ont mis plus d'une semaine pour exhumer le sphinx de 4,5 mètres de haut. Ce dernier était rempli de sable, et ses couleurs ont pâli.

Les archéologues ont protégé les différents éléments du corps, qui va être reconstruit. La sculpture devrait être exposée au public au sein du Dunes Center dès l’année prochaine.

Ce sphinx fait partie d’un des plus grands décors jamais créé pour un tournage. Le budget des Dix Commandements était de plus d’un million de dollars, et le plateau du film comprenait également la ville de Pharaon, qui mesurait presque 40 mètres de haut pour un diamètre de 219 mètres.

Newsletters

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Entièrement tourné à l'hôpital, le film de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel invente de nouvelles possibilités de voir ce qu'est chacun de nous, physiquement et comme être social, grâce à des approches inédites et à un sens fulgurant de la beauté.

«Les Crimes du futur» de Cronenberg n'est pas le choc annoncé

«Les Crimes du futur» de Cronenberg n'est pas le choc annoncé

Loin des rumeurs de film scandaleux, le nouveau film de David Cronenberg est une œuvre de science-fiction plutôt méditative… et incomplète.

Festival de Cannes, jour 7: «R.M.N.» cartographie l'écheveau des replis et régressions de la vieille Europe

Festival de Cannes, jour 7: «R.M.N.» cartographie l'écheveau des replis et régressions de la vieille Europe

Le film de Cristian Mungiu déploie dans toute son ampleur un constat que décrivent aussi plusieurs autres films du festival, dont deux beaux films portugais étrangement similaires, «Alma Viva» et «Restos do Vento».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio