Sciences / Économie

Plus vous êtes haut dans la hiérarchie, moins vous réfléchissez avant de rédiger vos mails

Temps de lecture : 2 min

Internet Email /twitter.com/mattwi1s0n via Flickr CC License by
Internet Email /twitter.com/mattwi1s0n via Flickr CC License by

«Quand il s’agit de mails, le pouvoir incite à passer plus de temps à rédiger qu’à réfléchir»: c’est ce qu’affirme l’étude «While you still think, I already type» («pendant que tu réfléchis encore, je suis déjà en train d'écrire») publiée le 6 octobre 2014 dans la revue Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking..

Il existerait une corrélation entre la position sociale et le temps passé à rédiger un email, explique le magazine scientifique Discover, qui rapporte le travail réalisé par deux psychologues allemands spécialisés dans les nouvelles technologies, Annika Scholl et Kai Sassenberg.

Pour réaliser leur expérience, les deux chercheurs ont demandé à 49 étudiants de participer à un jeu de rôle, certains incarnant des employés, d’autres des gérants. Les employés étaient invités à proposer des solutions à des problèmes donnés et les gérants à juger les idées qui leurs étaient soumises.

Après cette première phase, chaque étudiant devait rédiger un email, dans un contexte tout à fait différent, impliquant une demande particulière: faire une demande de réservation auprès d’un hôtel déjà complet, par exemple. C’est à cette occasion que les deux psychologues ont pu mesurer l’impact qu’avait eu l’expérience du rôle social dans le rapport au courrier électronique. Il est apparu que les participants qui avaient incarné des employés passaient plus de temps à réfléchir avant de se lancer dans la rédaction. Mais surtout que l’importance de la position sociale incitait à passer moins de temps à réfléchir au contenu de son courrier.

Les deux psychologues précisent qu’il s’agit là d’un temps de réflexion propre à la manière d’amener ses propos:

«Comme la domination sociale réduit la préoccupation que l’on a de l’impression que va faire notre message, nous avions prévu que les simples salariés passeraient plus de temps réfléchir à la formulation leurs messages.»

Par ailleurs, ils notent que le temps supplémentaire passé par les «employés» à formuler leurs messages ne les a pas aidés à devenir plus persuasifs. Il semblerait que cela soit même plutôt l’inverse, l’assurance dont témoignaient les «gérants» aurait contribué à les rendre plus convainquant.

Et l’étude de conclure:

«Ainsi, les résultats rapportés indiquent à quel point la domination sociale altère le temps de délibération. Plus important encore, les résultats démontrent que les individus ne délibèrent pas simplement en fonction des problèmes qui leur sont présentés, mais aussi en fonction de la position sociale dans laquelle ils se trouvaient précédemment.»

Slate.fr

Newsletters

«First Man»: la fiction à l’épreuve des faits

«First Man»: la fiction à l’épreuve des faits

Nous avons mené l’enquête.

Les Rice Krispies pourraient aider à comprendre les glaciers

Les Rice Krispies pourraient aider à comprendre les glaciers

Des scientifiques australiens étudient les effondrements de milieux poreux en versant du lait sur des céréales.

Trump dit avoir un «instinct naturel pour la science»

Trump dit avoir un «instinct naturel pour la science»

Et son instinct lui dit que la menace du réchauffement climatique est exagérée.

Newsletters