Monde

Trois membres présumés d'ETA arrêtés

Temps de lecture : 2 min

Image de Une: Google Map, Localisation de la station Le Corbier Villarembert, en Savoie.
Image de Une: Google Map, Localisation de la station Le Corbier Villarembert, en Savoie.

Aitzol Etxaburu, Alberto Machain et Andoni Sarasola, trois membres présumés de la logistique de l'appareil militaire de l'ETA, ont été arrêtés mercredi 19 août à l'aube dans la station de ski de Le Corbier Villarembert, en Savoie, après plusieurs mois de traque, rapporte l'AFP.

Ces trois hommes seraient responsables de fournir des armes, munitions et explosifs aux commandos de l'ETA, a expliqué le ministre espagnol de l'Intérieur. Ils ont été trouvés en possession de 4 armes de poing, une quarantaine de détonateurs, de nombreux éléments électro-électroniques pouvant entrer dans la fabrication de système de mise à feu, de faux papiers et de documentation en quantité.

Les trois membres présumés de l'organisation ont été arrêtés à l'aube par une vingtaine d'éléments du RAID et de la brigade de recherche et d'intervention de la DIPJ de Lyon; ils n'ont pas eu le temps d'opposer de résistance, vraisemblablement surpris dans leur sommeil.

Des perquisitions menées par la direction antiterroriste et la DIPJ de Lyon étaient encore en cours en milieu de journée et les enquêteurs vont également, selon la même source, interroger le voisinage.

[Lire l'article complet sur AFP]

Image de Une: Google Map, Localisation de la station Le Corbier Villarembert, en Savoie.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Le milieu bouddhiste semble lui aussi touché par le «karoshi», la mort par surmenage, connu pour faire des victimes dans le pays.

Newsletters