France

Le blues du millionnaire

Temps de lecture : 2 min

Quand un boucher devient millionnaire, le bonheur n'est pas forcément au rendez-vous. Pascal Brun, l'ancien boucher de Bègles, «a été condamné hier à une peine de prison pour conduite sous l'emprise de l'alcool et tentative de corruption d'agents de police», raconte Sud Ouest.

Tout commence en 2004 lorsqu'il gagne 26 millions d'euros au tirage de l'Euromillion. Sa vie tranquille s'arrête. «Le citoyen bien inséré s'est alors retrouvé sans statut social, souvent victime de gens peu scrupuleux», explique son avocat.

Pour fuir les sollicitations, il a dû partir s'installer à Genève une partie de l'année. Mais, quand il revient à Bègles, il voit les amis et boit souvent un peu trop. Jusqu'à se retrouver une fois devant des policiers, sa Ferrari jaune garée en double file et deux grammes dans le sang. Ivre, il leur a proposé 1000 euros pour le raccompagner chez lui, une tentative de corruption mal venue.

Il a été condamné à une peine de six mois de prison, dont trois mois assortis d'un sursis et d'une mise à l'épreuve avec obligation de se soigner et d'indemniser les victimes. Il devrait bénéficier d'un aménagement de peine de type bracelet électronique.

[Lire l'article complet dans Sud Ouest]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Image de une: bulletin euromillion)

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters