Monde

Le chien mignon qui prend un bain n'est pas celui mis en quarantaine à cause d'Ebola

Lily Hay Newman, traduit par Grégor Brandy, mis à jour le 16.10.2014 à 13 h 04

Le chien identifié à tort comme celui de l'infirmière américaine atteinte par Ebola.

Le chien identifié à tort comme celui de l'infirmière américaine atteinte par Ebola.

Le scandale Internet de ces dernières heures c'est ce que ce petit chien n'a pas été exposé à Ebola. C'est une bonne chose! Mais pas pour les médias qui ont inclu cette photo à leur couverture de l'histoire d'un autre petit chien qui lui ressemblait et qui, lui, a été mis en quarantaine à cause d'une exposition à Ebola.

Le New York Post, le Daily Mail –et d'autres dans la lancée– ont ajouté la photo du chien qui prenait son bain dans les articles qui racontaient l'histoire de Bentley, le Cavalier King Charles Spaniel, qui appartient à Nina Pham, l'infirmière texane qui a contracté Ebola, la semaine dernière. De vraies photos de Bentley ont circulé, mais aucune ne montre le chien en train de prendre un bain.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, il semble que la photo vienne d'Instagram, et que pennytigerlilly l'a postée en juin 2013. C'est une photo mignonne, et plusieurs versions postées sur Imgur ont circulé sur Reddit à de multiples reprises. Mais la propriétaire, dont le pseudo sur Reddit est également pennytigerlilly, se bat pour faire respecter son droit d'auteur.

«CE N'EST PAS VOTRE PHOTO. ARRÊTEZ DE LA REPOSTER.»

Et:

«Très étrange que quelqu'un me dise que mon chien est sur la page d'accueil de Reddit –alors que je n'ai même pas de compte.»

Pennytigerlilly a donc dû craquer un peu plus quand il ou elle a réalisé que la photo avait voyagé au-delà de Reddit et qu'elle était désormais dans des articles qui expliquaient que le chien était contaminé par Ebola.

 
Chargement

Lets never do that again. #ckcs #cavlife #cavalierkingcharles #instadog #dogoftheday #dogsofinstagram #adorable #puppy #pleaseforgiveme

Afficher sur Instagram

Alors comment le New York Post et le Daily Mail ont-ils pu faire cette erreur? La photo du bain circulait également sur Pinterest et Nina Pham l'avait épinglée, avec d'autres photos de Cavalier King Charles Spaniel anonymes. Le compte Pinterest qui semblait bien être le sien a été désactivé. Mais le Daily Dot crédite son Pinterest de deux photos de chiens de cette race.

Des photos mignonnes d'animaux + un lien avec Ebola = une recette magique pour du trafic Internet. Il semble que les médias étaient tout simplement un peu trop excités à l'idée de sortir cette information et n'ont, soit pas vérifié que la photo était celle du bon chien, soit se sont dit qu'ils allaient se servir de la photo d'un chien similaire comme d'une illustration.

Les deux sites ont ensuite compris que ce n'était pas une bonne idée. Le New York Post a retiré l'article pendant un moment et l'a remis sans la photo (qui n'avait pas de légende indiquant que le chien dessus était Bentley) et la photo du bain n'apparaît plus non plus sur le Daily Mail.

Pour le Daily Dot, c'est «un acte de mauvaise pratique journalistique qui laisse perplexe». Cela semble un peu excessif. Il est probable que dans la précipitation, les sites ont juste pensé que le chien sur la photo du bain était le même parce qu'il était sur le Pinterest de l'infirmière et que les deux chiens se ressemblent énormément. C'est certainement une mauvaise pratique journalistique et montre que ces gens ne connaissent pas vraiment les médias sociaux (Pinterest est plus un endroit où l'on découvre différentes choses qu'un lieu où l'on partage ses propres photos). Mais ce n'est pas non plus la grande bourde l'histoire de la photo.

Quant au vrai Bentley (qui est tout aussi adorable que le chien du bain), il est probablement en quarantaine, et a une propriétaire qui, elle, est bien malade.

 

 

Lily Hay Newman
Lily Hay Newman (47 articles)
Journaliste
internetMédiasEbolaBentleychien
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte