Culture

Le tableau français qui a (peut être) sauvé la vie de Bill Murray

Temps de lecture : 2 min

Bill Murray à Toronto le 5 septembre 2014. REUTERS/Mark Blinch
Bill Murray à Toronto le 5 septembre 2014. REUTERS/Mark Blinch

Après un spectacle raté au début de sa carrière à Chicago, l'acteur Bill Murray raconte qu'un tableau du peintre français Jules Breton lui a donné envie de continuer à vivre.

«Après ma première expérience sur scène, j'étais tellement mauvais que je me suis mis à errer dans les rues après le spectacle», a-t-il expliqué à une journaliste du Chicago Sun-Times.

«J'ai marché pendant quelques heures, et je me suis rendu compte que j'avais pris la mauvaise direction. Et pas juste la mauvaise direction par rapport à mon appartement, mais aussi par rapport à mon désir de vivre

Bill Murray s'est alors dirigé vers le lac Michigan avec l'intention de se noyer, mais sur le chemin, il s'est retrouvé à l'entrée du musée Art Institute, où est exposé Le Chant de l'Alouette, peint en 1884 par Jules Breton.

«Le tableau représente une femme qui travaille dans un champ avec le soleil qui se lève derrière elle. J'ai toujours adoré ce tableau. Cette nuit, je me suis dit, voici une fille qui n'a pas un avenir particulièrement prometteur, et pourtant le soleil se lève derrière elle. Je me suis dit que moi aussi, j'aurai chaque jour une deuxième chance

Comme souvent avec le mythique Bill Murray, la frontière entre la fiction et le réel est un peu trouble. Dans une conférence de presse en février 2014, l'acteur avait raconté exactement la même anecdote pour répondre à cette question d'un journaliste:

«Y a-t-il un moment particulier de votre vie dans lequel l'art a fait toute la différence?»

Bill Murray a alors mentionné Le Chant de l'Alouette, mais avant de raconter le moment où il est entré dans le musée ce soir de déprime, il a précisé en grimacant:

«Alors ça, ce n'est peut être pas entièrement vrai, mais c'est quand même plutôt vrai

Le musée de Chicago était-il ouvert tard le soir après ce spectacle médiocre? Le mystère plane, mais ce qui est sûr, c'est que l'amour de Bill Murray pour ce musée est réciproque.

Comme le note le Huffington Post, un article du blog de l'Art Institute a récemment relevé une étrange ressemblance entre l'acteur et un homme non identifié représenté sur une gravure néerlandaise du XVIIe siècle. Peut-être était-ce un ancêtre néerlandais de Bill Murray? En tous les cas, cela ferait une très bonne anecdote...

Slate.fr

Newsletters

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

«The House That Jack Built», diabolique comédie

«The House That Jack Built», diabolique comédie

Le nouveau film de Lars von Trier est une fable horrifique qui, aux côtés d'un tueur en série aussi ingénieux que cinglé, interroge la place de la violence dans la vie et dans les arts.

«Ce qui m'a frappée, c'est la grandeur des lieux destinés à loger des préfets seuls»

«Ce qui m'a frappée, c'est la grandeur des lieux destinés à loger des préfets seuls»

«Le territoire de la Drac Basse-Normandie est à l'origine de la commande, raconte la photographe Céline Clanet. Le but de la mission était de réaliser une série photographique sur les logements de fonction des trois préfets de Basse...

Newsletters