Monde / Tech & internet

Une statue géante d'Edward Snowden circule à New York

Temps de lecture : 2 min

La une du magazine Wired sur Edward Snowden. Capture écran.
La une du magazine Wired sur Edward Snowden. Capture écran.

Beaucoup pensent qu’Edward Snowden, qui a dévoilé les programmes de surveillance de masse des télécommunications et de l'internet menées par le gouvernement américain, est un héros qui mérite qu’on érige une statue à son effigie.

C’est maintenant le cas à New York, même si la statue de 2,7 mètres, créée par le jeune sculpteur américain Jim Dessicino, n’a pas encore trouvé de domicile fixe.

Pendant quelques heures vendredi 10 octobre, la statue en plâtre était exposée dans le parc d’Union Square à Manhattan, avant que des policiers ne demandent à son créateur de la déménager pour faute de permis. Pour parfaire la provocation, Edward Snowden avait été placé en face d’une statue d’Abraham Lincoln, un héros moins controversé.

Selon les journalistes présents dans les parages, aucun passant n'a en fait reconnu le visage de l'informaticien exilé en Russie.

Apparemment par hasard, le journaliste Glenn Greenwald, auquel Edward Snowden a confié les documents secrets de la National Security Agency (NSA), était dans les parages juste au moment où le camion a déposé la statue.

L’œuvre, qui a son propre compte Twitter, fait partie du festival «Art in Odd Places» (Art dans des endroits bizarres), et a été transférée dans un centre communautaire, avant de voyager ailleurs aux Etats-Unis.

Pour Jim Dessicino, qui définit son style comme une «réconciliation entre l'éthique punk et la sculpture figurative», l'idée est de remettre en question la façon dont la société américaine représente ses héros.

«Comme [Snowden] ne peut pas revenir ici, c'est un peu comme si il était mort, et il peut donc être commémoré», a expliqué le sculpteur à Buzzfeed.

Alors que la statue géante de Snowden va voyager dans le pays, un documentaire sur le «lanceur d'alerte», réalisé par la journaliste Laura Poitras, va sortir aux Etats-Unis à la fin du mois. Partisans et adversaires d'Edward Snowden, de la liberté pour les premiers et de la sécurité nationale pour les seconds, pourront alors à nouveau se déchaîner.

Newsletters

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

Selon le modèle, le prix d'un cercueil personnalisé varie entre 1.800 et 4.500 euros. 

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

La famille qui a commandité l'enlèvement cherchait à remplacer le corps d'un de ses proches décédé, afin que ce dernier soit enterré. Un rite funéraire interdit dans leur région.

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Le groupe adopte une politique vestimentaire plus inclusive pour le personnel des parcs américains.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters