Tech & internet / Monde

La ville de Slubice en Pologne va ériger un monument à la gloire de Wikipedia

Temps de lecture : 2 min

Le logo Wikipedia  Pernilla Rydmark via Flickr CC License by
Le logo Wikipedia Pernilla Rydmark via Flickr CC License by

Si les lycéens en mal d'inspiration doivent beaucoup à Wikipedia, certains profs partagent leur engouement pour l'encyclopédie participative. Krzysztof Wojciechowski, un universitaire du Collegium Polonicum à Slubice, dans l’ouest de la Pologne affirme que la ville a accepté sa suggestion d’élever un monument en l’honneur des auteurs de l’encyclopédie en ligne, d’après Associated Press. Il ne tarit pas d’éloges pour justifier cette requête:

«Je suis prêt à tomber à genoux devant Wikipedia, c’est pourquoi j’ai pensé à un monument devant lequel je pourrais le faire»

La ville de Sublice a donc financé une statue en fibre et résine à 11.000 euros, d’un peu moins de deux mètres de haut. Elle sera installée dans le Frankfurt square et dévoilée au public le 22 octobre prochain.

L’oeuvre représente quatre personnages portant un globe terrestre formé de pièces de puzzle, soit le logo de Wikipedia. Elle a été réalisée par Mihran Hakobjan, un artiste né en Arménie et diplômé en philosophie de l’Université de Sublice, rapporte The Telegraph.

L’adjoint au maire de la ville envisage que la statue devienne une attraction touristique. Selon lui, elle correspond aux aspirations de Sublice, une ville «petite mais unique».

Le Wikipedia polonais compte plus d’un million d’articles, soit un nombre quasi aussi important que pour la France ou l’Espagne, ce qui en fait la douzième plus grosse version de l’encyclopédie.

Newsletters

Grandes oreilles

Grandes oreilles

Les conséquences psychologiques des mails agressifs au travail

Les conséquences psychologiques des mails agressifs au travail

Ils peuvent entraîner une augmentation du stress et un désengagement professionnel.

LinkedIn sert d'outil d'espionnage à la Chine

LinkedIn sert d'outil d'espionnage à la Chine

C'est l'un des rares réseaux sociaux occidentaux qui ne soit pas bloqué dans le pays.

Newsletters