Tech & internet

Des photos inédites du Celebgate mises en vente pour 1 Bitcoin

Repéré par Emeline Amétis, mis à jour le 10.10.2014 à 12 h 41

Repéré sur Business Insider

Capture d'écran du mail envoyé par «Sets Ahoy» au journaliste de Business Insider

Capture d'écran du mail envoyé par «Sets Ahoy» au journaliste de Business Insider

L’affaire du vol de photos et vidéos intimes de plus d’une centaine de célébrités dont Jennifer Lawrence, Rihanna, ou Kirsten Dunst, publiées sur Internet le 31 août, est loin d’être terminée, selon le Business Insider.

James Cook, journaliste pour le site d’information américain, a découvert qu’une collection de photos inédites, aussi grande que celle mise en ligne le 31 août par un certain «Original Guy», est mise en vente sur Internet en échange d'un bitcoin, soit un peu plus de 280 euros au cours actuel, par un hacker dont le pseudonyme est «Sets Ahoy».

Volafile, un site allemand de partage en temps réel, dispose de forums de discussion qui permettent aux utilisateurs de poster anonymement des images et d’autres fichiers, parfois pornographiques et qui disparaissent en un laps de temps assez court.

C’est en s’y infiltrant que James Cook a repéré qu’un échange de photos leakées inédites avait lieu.

«Pour les hackers en possession de photos à uploader, Volafile est un rêve devenu réalité. Les leaks de photos proviennent presque exclusivement de ce site désormais.»

Tous les hackers ne profitent pas financièrement du contenu piraté: certains le mettent à disposition gratuitement et déclinent toute offre de paiement, en proposant notamment de «faire don de cet argent à l'Unicef pour la lutte contre Ebola».

C'est en observant les conversations sur Volafile que James Cook a réussi à entrer en contact avec Sets Ahoy. Quelques heures ont suffi pour que Sets Ahoy envoie au Business Insider une liste complète de sa collection, dans laquelle figurait, entre autres, Penélope Cruz, le mannequin britannique Daisy Lowe, ou encore AnnaLynne McCord, star du spin-off de Beverly Hills.

Pour prouver qu'il était bien en possession des dites photos, le hacker a envoyé un lien Dropbox au journaliste avec quelques photos de Daisy Lowe, supprimées quelques minutes après pour éviter que le service de cloud-computing ne détecte le contenu illicite.

La rédaction du Business Insider a contacté les agents du mannequin pour les prévenir que leur cliente avait été la cible de pirates d'iCloud.

«Les hackers comme "Sets Ahoy" ou "Original Guy" ont des centaines, peut-être des milliers, de photos et de vidéos d'actrices qu'ils veulent publier. Certains d'entre eux ont réalisé que [la première fuite du Celebgate] a changé leur industrie à jamais. (...) Pour chaque blog fermé, pour chaque forum de discussion supprimé, les personnes [en quête] de contenu vont se déplacer sur un autre site. Il est difficile de savoir quel sera le prochain lieu de prédilection, même si la tendance est d'adopter des réseaux plus privés.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte