Culture / France

La poésie du flou: voir le monde avec les lunettes de Modiano

Temps de lecture : 2 min

«Catherine Certitude», livre pour enfants de Sempé et Modiano, résume l'esthétique du flou du nouveau lauréat du Nobel de littérature.

Extrait de la couverture du livre Catherine Certitude, chez Gallimard
Extrait de la couverture du livre Catherine Certitude, chez Gallimard

Patrick Modiano, qui a reçu ce 9 octobre le prix Nobel de littérature, a modelé depuis depuis 1968, date de parution de son premier texte La Place de l'étoile, une oeuvre faite de personnages à l’identité trouble, à la mémoire chancelante, à l'histoire imprécise et flottante, faite d'une écriture parfois brumeuse. Modiano a construit une oeuvre sur le flou.

La plupart de ses romans, qu'ils parlent de l'Occupation, de la famille, de la question du père, s'inscrivent dans ce flou-là, ils commencent même parfois avec lui, dès les premières phrases:

«Tard dans la nuit, à une époque lointaine...» (Accident Nocturne)

«Presque rien. Comme une piqûre d'insecte» (Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier)

«Des éclats de rire dans la nuit» (La Ronde de nuit)

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

«Manta Ray», sortilège d'une amitié au bord de l'horreur

«Manta Ray», sortilège d'une amitié au bord de l'horreur

Onirique et inspiré, le premier film du cinéaste thaïlandais Phuttiphong Aroonpheng compose une envoûtante histoire d'amitié dans les marges d'une tragédie contemporaine.

Cinq mangas à mettre dans sa valise

Cinq mangas à mettre dans sa valise

Une sélection de premiers volumes accessibles à tous et à toutes, néophytes comme habitué·es.

Le retour des années 2000 est bien plus qu'une simple affaire de mode

Le retour des années 2000 est bien plus qu'une simple affaire de mode

Une certaine insouciance s'est perdue à partir des années 2010 et nos vêtements, nos écrans et notre état d'esprit en ont été les illustrations les plus significatives.

Newsletters