Parents & enfants / Boire & manger

Voici ce que mangent les enfants du monde entier pour le petit-déjeuner

Temps de lecture : 2 min

A New York, le 10 avril 2011. REUTERS/Eric Thayer
A New York, le 10 avril 2011. REUTERS/Eric Thayer

Le New York Times s'est lancé dans une très jolie enquête sur les petits-déjeuners des enfants du monde entier.

Les Américains, explique le quotidien en se référant à une étude sur le sujet, mangent en majorité des céréales, et souvent très sucrées. Au Burkina Faso, on peut en revanche trouver au petit déjeuner du porridge au millet; au Japon, du riz et du nattō, «une substance visqueuse au soja en état de putréfaction»; en Corée, on peut trouver des légumes, comme des feuilles de choux, avec du piment. «A Cuba, au Brésil ou dans d'autres endroits en Amérique latine, il n'est pas rare de trouver de très jeunes enfants qui boivent du café au lait le matin»...

Un professeur d'études de l'alimentation de la New York University aux Etats-Unis, et qui a grandi en Inde, Krishnendu Ray, explique que l'idée que le petit déjeuner est censé être plutôt insipide ou sucré a été inspirée par les industriels. «Dans de nombreux endroits dans le monde, le petit déjeuner peut être tiède, aigre, fermenté, plein de saveurs.»

L'article est accompagné des très belles photos de l'Américaine Hannah Whitaker, qui s'est penchée sur les assiettes de quelques enfants de plusieurs pays, comme Saki Suzuki, «2 ans 3/4», à Tokyo, Doga Gunce Gursoy, 8 ans, à Istanbul. Ou Nathanaël Witschi Picard, 6 ans, Paris.

En semaine, chez son père, Nathanaël mange un kiwi; une tartine, des tartines de baguette avec du beurre et de la confiture de mûre fabriquée chez ses grands-parents; des céréales avec du lait, et une orange pressée.

Newsletters

La Chine réduit de force la natalité des Ouïghours

La Chine réduit de force la natalité des Ouïghours

Elle impose le contrôle des naissances de sa population musulmane, tout en encourageant une partie de la majorité Han du pays à avoir plus d'enfants.

Des mères porteuses racontent leur choix de l'être

Des mères porteuses racontent leur choix de l'être

Chaque année, des milliers d'Américaines portent un bébé pour concrétiser le désir de famille des autres dans le cadre de la GPA. Appât du gain, bonté d'âme, culture du don ou prédisposition?

Quelques conseils pour éviter que votre ado ne devienne accro aux écrans

Quelques conseils pour éviter que votre ado ne devienne accro aux écrans

Une nouvelle névrose se répand dans notre société: l'angoisse de se retrouver sans son smartphone. Quels discours tenir à ses enfants pour prévenir cette nomophobie?

Newsletters