Monde

La France partisane dans l'élection gabonaise?

Temps de lecture : 2 min

Les élections gabonnaises approchant, la question du rapport de la France au pays du défunt Omar Bongo se pose.

Le poids de Paris à Libreville est important, avec sa base militaire, Total, l'amitié passée d'Omar Bongo avec Jacques Chirac et les caciques de la Françafrique. Officiellement Paris n'a pas son candidat, mais Robert Bourgi, le nouveau Monsieur Afrique qui succède à Jacques Foccart, a déclaré qu'à titre personnel, il soutenait Ali Bongo. Pas de candidat officiel pour Paris — mais Robert Bourgi est le conseiller de Nicolas Sarkozy pour l'Afrique.

Alors que Nicolas Sarkozy avait vainement promis une rupture dans la politique Franco-africaine, les élections gabonaises seront un test pour savoir si la France parvient à se cantonner à une certaine neutralité.

[Lire l'article complet sur Rue89]

Image de une:Reuters, Ali Bongo lors des funérailles de son père, le 16 juin 2009 à Libreville

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr


Newsletters

San Servolo, l'île vénitienne dont on ne ressortait pas en vie

San Servolo, l'île vénitienne dont on ne ressortait pas en vie

Pendant plus de deux siècles, cette île minuscule de la lagune de Venise abrita un sordide asile d'aliénés. Malades mentaux, marginaux, vagabonds... Tous ceux que la société vénitienne considérait comme déviants devaient passer le reste de leur vie reclus dans cette prison entourée d'eau.

Qui donc a assassiné Amar Singh Chamkila, musicien et grande voix du Pendjab?

Qui donc a assassiné Amar Singh Chamkila, musicien et grande voix du Pendjab?

Comme sa femme et deux de ses amis, Amar Singh Chamkila a été abattu le 8 mars 1988 dans la petite localité de Mehsampur, au nord de l'Inde. Un acte en apparence politique, mais dont le mobile fait encore aujourd'hui l'objet de doutes.

États-Unis: les failles de la proposition de loi pour un droit fédéral à l'IVG

États-Unis: les failles de la proposition de loi pour un droit fédéral à l'IVG

Fruit d'un travail conjoint entre le sénateur démocrate Tim Kaine et la sénatrice républicaine Susan Collins, cette proposition bipartisane est notamment rejetée par la sénatrice progressiste Elizabeth Warren.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio