Sciences / Tech & internet

Des GIF pour découvrir comment volent les oiseaux

Temps de lecture : 2 min

Flight videos deconstructed by Eleanor Lutz
Flight videos deconstructed by Eleanor Lutz

Oubliez les chats qui se cassent la figure et autres extraits de série TV. The Creators Project met en avant les créations d’Eleanor Lutz, une graphiste de Seattle diplômée en biologie moléculaire, qui réalise des GIF à la frontière entre ces deux domaines.

La dernière image animée postée sur son site d’illustration décompose le mouvement que dessinent dans l’air les ailes de cinq espèces d’animaux lorsqu’ils volent: la roussette d'Egypte, la libellule, la bernache du Canada (une espèce d’oie), le papillon sphinx et le colibri.

Les GIF sont réalisés à partir de vidéos YouTube en slow-motion des animaux en vol, ainsi qu’elle l’explique:

«[...] j’ai cartographié les points spécifiques sur les ailes pendant un battement d’ailes. Je me suis retrouvée avec quinze images par battement d’ailes, et j’ai connecté chaque image en utilisant des courbes imaginaires qui passent par tous les 15 points cartographiés.»

La créatrice des GIF prévient tout de même que ceux-ci n’ont rien de scientifique, quinze images n’étant pas suffisantes pour reproduire avec exactitude le mouvement des animaux.

Il s’agit de son quatrième projet de ce genre: Eleanor Lutz poste ses expériences graphiques sur son blog toutes les deux ou trois semaines, et elle a déjà réalisé 25 GIF sur les muscles du corps humain et une quarantaine sur les espèces de papillons nord-américains.

Pour voir le reste de ses travaux, il faut se rendre ici.

Newsletters

Méfions-nous des tests de personnalité

Méfions-nous des tests de personnalité

Cet article a été écrit par un ISFJ.

Les grenouilles femelles peuvent couper le son des mâles qui ne les intéressent pas

Les grenouilles femelles peuvent couper le son des mâles qui ne les intéressent pas

Avouez que ça fait envie.

Des gouttes pour les yeux pourraient soigner la presbytie

Des gouttes pour les yeux pourraient soigner la presbytie

Ce nouveau traitement, développé par un laboratoire pharmaceutique américain, n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché.

Newsletters