Gaza: 20 morts dans des combats entre le Hamas et un groupe salafiste

Temps de lecture : 2 min

Une vingtaine de Palestiniens ont été tués et plus de 120 blessés vendredi 14 août dans la bande de Gaza à la suite de combats violents et soutenus entre la police du mouvement islamique Hamas, qui contrôle le territoire, et des membres d'un groupe salafiste encore plus extrêmiste.

Un des chefs de la branche militaire du Hamas figurerait parmi les morts, et parmi les blessés les jours d'une vingtaine seraient en danger. Les accrochages auraient commencé dans l'après-midi et se seraient poursuivis jusque dans la nuit à Rafah, au sud de la bande de Gaza à la frontière égyptienne.

La police du Hamas aurait cerné une mosquée dans laquelle s'étaient retranchés des membres du groupuscule salafiste Jund Ansar Allah, qui juge les maîtres actuels du territoire palestinien trop modérés.

Rafah est le bastion de la mouvance salafiste idéologiquement proche d'Al-Qaïda et surtout des Frères musulmans égyptiens. Jund Ansar Allah («Les soldats des partisans de Dieu») entend ainsi faire appliquer strictement la charia (loi islamique) dans la bande de Gaza.

[Lire l'article complet sur Le Monde]

Image de une: Combattants de Jund Ansar Allah à Rafah Ibraheem Abu Mustafa / Reuters

Slate.fr

Newsletters

Newsletters