Monde

Le café de la Maison Blanche est un secret d'Etat

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama boit un thé glacé à Parkville, dans le Missouri, le 30 juillet 2014. REUTERS/Larry Downing
Barack Obama boit un thé glacé à Parkville, dans le Missouri, le 30 juillet 2014. REUTERS/Larry Downing

Matt Viser, journaliste politique au Boston Globe, a tenté de savoir quel est le café que boit Barack Obama et comment il est préparé. En vain.

Il semblerait que la caféine est un secret d'Etat, s'amuse le journaliste avant d'en rappeler son importance dans la vie politique:

«Il est le carburant des sommets pour la paix, la secousse derrière les grands discours et le lubrifiant pour prendre des décisions qui modifient le monde. La transition entre deux présidents implique traditionnellement une tasse de café pré-inaugurale entre le président en exercice et son successeur.»

Sur les photographies prises à la Maison Blanche, Barack Obama a toujours une tasse de porcelaine dorée devant lui. Mais il s'agit de thé. Rares sont ceux qui un jour ont vu le président américain boire du café.

Cependant, la provenance du café servi à la Maison Blanche demeure un secret. L'administration évoque la «sécurité de l'approvisionnement alimentaire de la Maison Blanche». L'enquête du journaliste l'a mené vers différentes exploitations entre Porto Rico ou Hawaï, mais le mystère reste entier...

Slate.fr

Newsletters

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Pour dissuader les nouvelles arrivées, l'administration Trump sépare les familles qui traversent la frontière avec le Mexique. Même les enfants en bas âge sont concernés.

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

Ce 25 mai, les Irlandaises et Irlandais sont appelés aux urnes pour le référendum sur la révision du huitième amendement de la Constitution, qui rend l’IVG illégale dans quasiment tous les cas.

Newsletters