Monde

Le café de la Maison Blanche est un secret d'Etat

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama boit un thé glacé à Parkville, dans le Missouri, le 30 juillet 2014. REUTERS/Larry Downing
Barack Obama boit un thé glacé à Parkville, dans le Missouri, le 30 juillet 2014. REUTERS/Larry Downing

Matt Viser, journaliste politique au Boston Globe, a tenté de savoir quel est le café que boit Barack Obama et comment il est préparé. En vain.

Il semblerait que la caféine est un secret d'Etat, s'amuse le journaliste avant d'en rappeler son importance dans la vie politique:

«Il est le carburant des sommets pour la paix, la secousse derrière les grands discours et le lubrifiant pour prendre des décisions qui modifient le monde. La transition entre deux présidents implique traditionnellement une tasse de café pré-inaugurale entre le président en exercice et son successeur.»

Sur les photographies prises à la Maison Blanche, Barack Obama a toujours une tasse de porcelaine dorée devant lui. Mais il s'agit de thé. Rares sont ceux qui un jour ont vu le président américain boire du café.

Cependant, la provenance du café servi à la Maison Blanche demeure un secret. L'administration évoque la «sécurité de l'approvisionnement alimentaire de la Maison Blanche». L'enquête du journaliste l'a mené vers différentes exploitations entre Porto Rico ou Hawaï, mais le mystère reste entier...

Newsletters

La récession est-elle si grave?

La récession est-elle si grave?

Alors que les perspectives économiques n'ont jamais paru aussi sombres, une part des économistes restent optimistes.

La jeunesse thaïlandaise brave la loi et ose critiquer son roi

La jeunesse thaïlandaise brave la loi et ose critiquer son roi

Des manifestations étudiantes remettant en question la monarchie agitent le pays d'Asie du Sud-Est depuis plusieurs semaines.

«Pourquoi doit-on deviner qui veut nous tuer à chaque fois?»

«Pourquoi doit-on deviner qui veut nous tuer à chaque fois?»

Le jour où le port de Beyrouth a été soufflé, raconté par les habitants de la capitale du Liban. Témoignage d'Anthony Semaan, 34 ans, libanais, quartier de Gemmayzeh.

Newsletters