Culture

Créez vos propres titres et rumeurs sur l'épisode VII de «Star Wars»

Temps de lecture : 2 min

«The Force Awakens». Le titre officiel de Star Wars épisode VII ne vous plait pas? Concoctez de manière aléatoire votre propre titre, un scénario et une affiche grâce à notre outil interactif.

Une photo du casting de l'épisode VII diffusée par la production du film.
Une photo du casting de l'épisode VII diffusée par la production du film.

Après des mois et des mois de rumeurs sur l'épisode VII de Star Wars, nous avons eu en avril les premières annonces sur le casting, puis en juin les arrivées de Lupita Nyong’o et Gwendoline Christie, et désormais le titre officiel: The Force Awakens.

Les rumeurs –émanant pour la plupart de sites spécialisés comme Latino Review, qui ont souvent raison mais aussi parfois tort— proviennent de sources souhaitant rester anonymes. Et leur contenu même est souvent complètement général. En août, nous avons ainsi appris que le méchant du film serait «grand et mince et terriblement effrayant» (par opposition avec les méchants qui ne sont pas effrayants?) et «avec des yeux d'un rouge éclatant assortis à la couleur de son sabre-laser». Pour le dire autrement, un mélange de Dark Vador, Dark Maul et quasiment tous les autres méchants de Star Wars. Comme l'a tweeté Sam Adams, du site Indiewire, on peut affirmer de source sûre que «l'épisode VII comprendra à la fois des guerres et des étoiles».

Pourquoi donc ne pas rejoindre cette grande foire aux rumeurs, et en profiter pour trouver un autre titre à l'épisode? À vous désormais de fabriquer les vôtres (parfois complètement farfelues...) à l'aide du générateur ci-dessus et de les diffuser sur les réseaux sociaux. Et que la Force du ouï-dire soit avec vous.

Forrest Wickman

Chris Kirk Journaliste

Holly Allen

Newsletters

«Fahrenheit 451», de censure en fake news

«Fahrenheit 451», de censure en fake news

Un demi-siècle après la sortie du film de François Truffaut, le réalisateur Ramin Bahrani vient de livrer pour HBO une nouvelle adaptation du roman de Ray Bradbury, qui n'a eu besoin que d'être partiellement modernisé.

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

Durant la guerre d'Espagne, Alphonse Laurencic a dessiné des cellules de l'enfer à Barcelone: les «checas».

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Éric Bari, peintre officiel de la Marine depuis 2003, nous a emmené en Méditerranée à bord du Cassard, une frégate anti-aérienne accueillant 220 marins.

Newsletters