Obama, Hitler et la loi de Godwin

Slate.fr, mis à jour le 13.08.2009 à 15 h 36

«Obama is litterally Hitler» est un blog récent qui s'amuse à comparer des photos d'Obama et d'Hitler en montrant des supposés points communs: tous les deux ont été en une du Times, ils ont écrit des livres, ils ont un chien...

Le site connaît un certain succès. «Mais la rançon de la gloire est que des lecteurs ont aussi pris le site au premier degré. L'auteur du site a reçu de nombreux emails d'insultes, et a continué à en recevoir même après avoir publié une mise au point expliquant qu'il s'agissait d'humour», explique Le Monde.

Le site, qui au départ voulait se moquer des démocrates qui estiment que tous les républicains pensant qu'Obama ressemble à Hitler, a été créé au mauvais moment. Depuis plusieurs semaines, la tension monte tendit qu'avance le débat sur la réforme du système santé.

«Des partisans de l'extrémiste démocrate Lyndon La Rouche se sont rendus dans plusieurs "townhall meetings", ces réunions locales destinées à débattre du système de santé, munis de pancartes représentant Obama affublé d'une moustache hitlérienne. L'animateur de radio ultraconservateur Rush Limbaugh a comparé, lors de son émission, la manière de gouverner d'Obama à celle du nazi», rappelle Le Monde.

Les références à Hitler sont régulièrement utilisées sur le Web sur le principe du célèbre «Point Godwin». «Plus une discussion sur Usenet [l'ancêtre des forums de discussion] dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s'approche de 1».  Dans un débat, cela revient à signifier que le niveau zéro de la discussion a été atteint.

[Lire l'article complet sur LeMonde.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
blogbuzzEtats-UnisHitlernazis
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte