Science & santé

Aux jeux de stratégie, les chimpanzés sont plus forts que nous

Repéré par Fanny Arlandis, mis à jour le 09.09.2014 à 16 h 19

Repéré sur Scientific American, USA Today

Chimp / Afrika Force via Flickr CC  License by

Chimp / Afrika Force via Flickr CC License by

Lors d'une étude menée par Colin Camerer, professeur à l'institut de technologie de Californie, et Tetsuro Matsuzawa, professeur dans la section de Langue et d'Intelligence de l'université de Kyoto, des humains et des chimpanzés se sont affrontés au même jeu à deux joueurs. Chaque joueur devait choisir entre deux cases, une à droite et l'autre à gauche, sur un écran tactile sans connaître le choix de son rival. 

«Le joueur A, par exemple, gagne chaque fois que les choix correspondent, et le joueur B gagne si les choix sont différents. Le choix de l'adversaire s'affiche après chaque sélection et les points sont distribués sous forme de morceaux de pommes ou d'argent au gagnant», explique Scientific American.

Au final, l'étude a montré que les choix des chimpanzés ont été plus stratégiques que ceux des humains.

«Puisque le jeu est un test qui mesure la capacité des joueurs à se souvenir des choix de leur adversaire et leur habileté à manoeuvrer en fonction des modèles de choix, le résultat suggère que les chimpanzés disposent d'une meilleure mémoire et d'une stratégie supérieure qui les aide à être plus performants que les humains dans un concours.»

La mémoire des chimpanzés est bien plus rapide que celle des humains.

En 2007, une étude montrait qu'un bébé chimpanzé de 2 ans pouvait mémoriser des modèles aléatoires en 200 millisecondes, environ la moitié du temps qu'il nous faut pour cligner des yeux. 

Les chimpanzés sont les animaux qui se rapprochent le plus des humains car nous avons avec eux 99% de l'ADN en commun. Les étudier permet de comprendre les évolutions des comportements et du cerveau humains. 

Ainsi, les chercheurs pensent que les chimpanzés ont évolué dans un environnement compétitif qui leur a demandé de développer des stratégies afin de s'imposer sur leurs pairs. Dans nos sociétés, le cerveau a quant à lui dû faire des «compromis» sur la mémoire et la stratégie afin de développer des fonctions très spécialisées, comme la langue, qui elles sont bien plus développées chez nous que chez les singes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte