Boire & manger

Au restaurant, on préfère l'authenticité à la propreté

Temps de lecture : 2 min

Une nuit dans la vieille ville / Vassil Tzvetanov via Flickr CC License by
Une nuit dans la vieille ville / Vassil Tzvetanov via Flickr CC License by

Pour les clients, l'authenticité d'un restaurant est plus importante que sa propreté. C'est en tout cas ce qu'affirme une récente étude dirigée par les professeurs Glenn R. Carroll, de la Stanford Graduate School of Business et David W. Lehman de l'université de Virginie.

Selon eux, certains restaurants qui ne respectent pas les normes sanitaires (en laissant de la viande exposée à température ambiante par exemple) font pourtant salle comble, raconte Quartz.

Les deux chercheurs ont étudié 9.734 restaurants chinois situés dans la région de Los Angeles. Tous sont présents sur des sites Internet de notations et ont été inspectés par le département de la santé. Les chercheurs se sont donc servis du nombre d'étoiles décernées par les internautes puis de leurs commentaires pour créer un système de notations de l'hygiène, de A à F similaire à celui utilisé par l'inspection de la santé. Le degré d'authenticité a ensuite été mesuré grâce à l'emploi de mots clés comme «authentique» et «inauthentique». Au final, les restaurants insalubres mais authentiques ont obtenu des notes similaires à leurs homologues parfaitement propres.

Glenn R. Carroll conclut:

«[L'authenticité] rend les produits [des restaurants] plus attrayants et en même temps cela leur donne un peu d'assurance.»

Slate.fr

Newsletters

Comment Coca-Cola fut évincée du marché arabe

Comment Coca-Cola fut évincée du marché arabe

Les infortunes de Coca-Cola au Moyen-Orient sont avant tout liées aux enjeux diplomatiques de la région.

L'Arpège d'Alain Passard, un bonheur simple et complexe

L'Arpège d'Alain Passard, un bonheur simple et complexe

C'est le prince des légumes, des fruits et des plats végétariens: complet aux deux services.

L’essence sent délicieusement bon mais ne se déguste pas. Le brocoli, c’est l’inverse

L’essence sent délicieusement bon mais ne se déguste pas. Le brocoli, c’est l’inverse

Un plat de pâtes pour les fraîches soirées d'hiver, une salade pour les apéros-tapas des beaux jours.

Newsletters