Culture

[VIDÉO] Les 100 plans les plus marquants de l'histoire du cinéma

Temps de lecture : 2 min

Ça commence, évidemment, par un train qui entre en gare de la Ciotat, puis on a un homme suspendu à une pendule, une pierre géante qui roule vers un archéologue, un petit garçon qui vole sur une bicyclette, une lame qui travers un oeil, une femme qui danse dans une fontaine, une autre qui simule l'orgasme dans un café, un adolescent qui lève le poing sur un terrain de football américain, la mer Rouge qui s'ouvre en deux, la statue de la Liberté enfouie dans le sable et enfin, quatre minutes plus tard, une porte qui se ferme sur un homme qui s'éloigne dans le désert.

La chaîne YouTube Cinefix a ainsi compilé les cent plans les plus emblématiques de l'histoire du cinéma. Un montage réalisé dans le désordre chronologique, ce qui permet un jeu de «rimes» thématiques ou visuelles entre les images assez réussi. Reste ensuite à chaque cinéphile à choisir «ses» plans incompréhensiblement absents de la sélection (la liste complète est disponible ici). Où est passée, par exemple, Jean-Paul Belmondo agonisant devant Jean Seberg dans À bout de souffle?


Ou Nastassja Kinski en pull rose dans un peep-show?


Ou le bisou baveux de l'Alien à Ellen Ripley?

À vous de signaler en commentaires d'autres plans dont vous estimez qu'ils auraient dû faire partie de la sélection.

Slate.fr

Newsletters

Les fleurs de cinéma et les épines politiques de «La Mule»

Les fleurs de cinéma et les épines politiques de «La Mule»

Le nouveau film de et avec Clint Eastwood confirme à la fois sa maestria de cinéaste et ses penchants idéologiques discutables.

Dalí, l'imposteur du surréalisme

Dalí, l'imposteur du surréalisme

Derrière le parangon du mouvement surréaliste se cache en réalité l'un des artistes les plus réactionnaires de son époque.

«Ce que font les gens normaux»: faire semblant de devenir adulte

«Ce que font les gens normaux»: faire semblant de devenir adulte

Si vous pensez moins maîtriser votre vie que les autres, lisez l'œuvre du Torontois Hartley Lin.

Newsletters