Santé

La photo poignante qui reflète l'évolution d'Alzheimer chez une malade

Temps de lecture : 2 min

Sur la première ligne, datée de 1999, la signature de cette femme prénommée Irma est relativement lisible. Ligne après ligne, année après année, elle se dégrade progressivement: d'abord des lettres capitales, de plus en plus tremblantes, au lieu d'une écriture scolaire classique, puis des lettres oubliées, pour finir sur un paraphe incompréhensible à la dernière ligne, en 2011, où on ne distingue plus vraiment que deux lettres, un R et un I.

La photo, poignante, vient illustrer les recherches coordonnées par le Dr. Michael Rafii, de l'University of California de San Diego (UCSD), sur des patients atteints du syndrome de Down (plus connu sous le nom de trisomie 21) et prédisposés à ce titre à souffrir de la maladie d'Alzheimer quand ils atteignent un âge avancé. L'intérêt de ces recherches est d'essayer de tester des traitements médicamenteux précoces de la maladie d'Alzheimer, puisque l'on est certain que celle-ci va se développer chez les personnes atteintes du syndrome de Down: «À 40 ans, 100% des individus atteints du syndrome de Down ont cette pathologie dans leur cerveau», a affirmé le chercheur à la NPR, qui a consacré un article à ses travaux fin août.

Slate.fr

Newsletters

Il y aura bientôt moins de vitamines dans le riz à cause du changement climatique

Il y aura bientôt moins de vitamines dans le riz à cause du changement climatique

Un effet des émissions de CO2 qui pourrait affecter la santé de centaines de millions de personnes.

«Les personnes obèses devraient avoir le droit d'arriver plus tard au travail»

«Les personnes obèses devraient avoir le droit d'arriver plus tard au travail»

C'est l'une des recommandations du directeur des recherches en ressources humaines de l'Institut des études sur l'emploi, au Royaume-Uni.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Newsletters