Culture

Dark Vador, un astronaute... Les folles gargouilles et chimères pop qui ornent les églises

Temps de lecture : 2 min

Dark Vador à la Washington National Cathedral, D.C.  Photo: Cyraxote/Wikipedia
Dark Vador à la Washington National Cathedral, D.C. Photo: Cyraxote/Wikipedia

Comment nommeriez-vous la figure ci-dessous?

Eglise St. Peter's Church à Winchcombe, en Angleterre. Photo: Hugh Llewelyn/Creative Commons

«Gargouille» est probablement le mot qui a surgi dans votre tête mais –attention, alerte frime– ce n’est pas tout à fait exact. Une gargouille est une figure décorative qui permet de faire sortir l’eau de la gouttière à l’écart d’un bâtiment, pour empêcher qu’elle ne ruisselle sur les murs.

L’eau est en général détournée du parapet via la gueule de la gargouille, mais occasionnellement, la canalisation est de l’autre côté du canal alimentaire:

Gargouille du Freiburg Minster en Allemagne Photo: F Delventhal/Creative Commons, via Flickr.

Quand une figure décorative ne contient pas de bec verseur, on parle d’un grotesque ou d’une chimère.

Souvent de nature démoniaque, les chimères ajoutent de l’intérêt à l’architecture, et possèdent un pouvoir de magie apotropaïque: elles peuvent détourner le mal.

Au cours des dernières décennies, des programmes de développement et de restauration d’églises gothiques un peu partout dans le monde ont conduit à la réalisation de chimères un peu moins conventionnelles...

Des chimères et des gargouilles pop-culture, comme les xénomorphes d’Alien à l’abbaye Paisley en Ecosse, ou la chimère Dark Vador à la cathédrale Nationale de Washington, apportent une infamie moderne aux vieux parapets des églises.

Certaines des chimères tentent de faire un pont dans la division entre science et religion: en 1992, quand furent entamés les travaux de restauration de la cathédrale du XVIe siècle de Salamanque, en Espagne, le leader du projet, Jeronimo Garcia, ajouta un astronaute à l’une des façades.

Le xénomorphe en Ecosse, à l'abbaye de Paisley. Photo: User:Colin/Creative Commons

L'astronaute de la cathédrale de Salamanque en Espagne. Photo: portengaround/Creative Common via Flickr

L’un des exemples les plus frappants du vieux-versus-jeune est la chapelle de Bethléem en France.

Construite à la fin du Moyen Age et restaurée en 1993, la chapelle a 28 chimères modernes, dont Gizmo des Gremlins et Goldorak.

Vous pouvez regarder un diaporama ici

Une chimère punk à l'église Circenster Parish, Angleterre Photo: Mark Kent/Creative Commons via Flickr

Chimère portant un masque à la cathédrale Washington National, à Washington D.C. Photo: Tim Evanson/Creative Commons via Flickr

Chimères à la cathédrale St. Albans Cathedral en Angleterre. Au centre, le visage de Robert Runcie, archevêque de Canterbury de 1980 à 1991. Photo: Peter aka anemoneprojectors/Creative Commons via Flickr

Dark Vador à la Washington National Cathedral, D.C. Photo: Cyraxote/Wikipedia

Newsletters

Une «exception sanitaire» devrait s'inspirer de l'exception culturelle, mais en mieux

Une «exception sanitaire» devrait s'inspirer de l'exception culturelle, mais en mieux

Les manœuvres des dirigeants autour d'une dérogation aux lois du marché dans la mise à disposition du vaccin en pleine crise du Covid-19 auraient intérêt à se modeler sur celles du GATT.

La science-fiction du futur sera queer ou ne sera pas

La science-fiction du futur sera queer ou ne sera pas

Au-delà des thèmes LGBT+ se sont développées dans la SF des représentations qui tendent à déconstruire et réinventer tout l'appareil de normes dans lequel nous baignons.

La retraduction de «1984» est une idée fabuleuse

La retraduction de «1984» est une idée fabuleuse

La nouvelle version francophone du chef-d'œuvre d'Orwell par Josée Kamoun est sortie jeudi 28 mai en édition de poche. Cela rend-il le travail d'Amélie Audiberti caduc?

Newsletters