France

Le parti des chasseurs prêt à rejoindre l'UMP

Temps de lecture : 2 min

nihous
nihous

L'UMP poursuit sa vampirisation des petits partis périphériques. Après avoir opéré le ralliement du MPF de Phillippe de Villiers, le parti majoritaire devrait avoir le renfort du CPNT, le parti des chasseurs dirigé par Frédéric Nihous.

Dans une interview au Figaro, Nihous révèle que des discussions sont en cours avec Xavier Bertrand et pose ses conditions

CPNT est prêt à devenir un partenaire de l'UMP sur la base d'un accord programmatique gagnant gagnant. On ne prend pas le chemin de Canossa. On veut le règlement d'un certain nombre de dossiers auxquels on tient comme celui des dates d'ouverture de la chasse au gibier d'eau, celui de la sylviculture dans le sud-ouest ou encore la diversité agricole. Le secrétaire général de l'UMP s'est montré ouvert. Si ça marche, on intégrera le comité de liaison de la majorité présidentielle.

Pour expliquer ce choix politique qui pourrait déplaire au sein de son mouvement — des chasseurs sont aussi de gauche — Frédéric Nihous rejette la responsabilité sur le PS qui «ne veut pas discuter avec nous»: «Seul l'UMP nous propose des choses. Dont acte».

[Lire l'article complet sur le Figaro]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters