Partager cet article

Exclusif: la chronique du livre de Valérie Trierweiler par Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler, le 30 novembre 2013, à l'Élysée. REUTERS/Lionel Bonaventure/Pool.

Valérie Trierweiler, le 30 novembre 2013, à l'Élysée. REUTERS/Lionel Bonaventure/Pool.

Valérie Trierweiler n'a pas publié de chronique de son ouvrage Merci pour ce moment dans le magazine qui l'emploie, Paris-Match –qu'elle se rassure, elle y bénéficie cependant d'une couverture bienveillante. Nous avons cependant réussi, en exclusivité, à mettre la main sur le texte qu'elle avait préparé.

Toutes les citations qui composent cette chronique sont rigoureusement exactes, seuls certains noms propres ayant été remplacés par «L'auteure» ou «Elle», ainsi qu'un «mari» par «compagnon». Elles sont toutes extraites des critiques de livres publiées par Valérie Trierweiler dans Paris-Match entre juin 2012 et septembre 2014.

En survolant une citation, il est possible de voir quel auteur chaque phrase concernait. Vous pouvez aussi appuyer sur le joli bouton ci-dessous pour faire apparaître et disparaître toutes les couleurs d'un coup.

Montage: Jean-Marie Pottier

Kamel Daoud, Marc Lambron, Lionel Duroy, Brigitte Giraud, Sofi Oksanen, Didier Van Cauwelaert, Annie Lemoine, Marie Darrieussecq, Brenda Maddox, Agnès Martin-Lugand, Claude-Catherine Kiejman et Françoise Giroud.

C’était un pari aussi risqué qu’osé. On connaît l’auteure par ses chroniques. On apprécie ses coups de gueule, ses colères, ses convictions, son esprit de résistance et rebelle. Pourquoi faut-il que les plumes trempées dans une encre noire teintée de souffrances et de douleurs soient les meilleures?

Creuser et retourner encore le terreau d’une histoire douloureuse. Atteindre les racines et les entailler. Avec un remarquable sens du récit, à travers ces cinq cents pages, l'auteure tente l’impossible réponse à la question: qu’est-ce qu’aimer? Dans le passé qu’elle cherche à fuir, elle s’engouffre inlassablement. Comme dans l’impossibilité de s’en défaire, de se reconstruire.

La narratrice est une femme. Un corps de femme, donc. Rien à voir avec ce que la plume aurait esquissé s’il s’était agi d’un homme. Comme pour l’écriture, tout est plus rond, plus délicat et souvent plus doux.

C’est autour d’elle que se construit cette histoire d’amour si compliquée. Rien à voir avec ces banales fables amoureuses que l’on rencontre par milliers en littérature. Le lecteur empruntera ici un chemin qu’il n’aurait sans doute jamais osé prendre s’il en avait connu la trajectoire sinueuse.

La rencontre est improbable –comme souvent–, le coup de foudre quasi immédiat –comme rarement. Les deux êtres se découvrent, s’aiment des heures durant dans des chambres d’hôtel aux volets clos. Sublime idylle préservée de tout quotidien, pas davantage assombrie par de vulgaires contingences. La mécanique amoureuse est enclenchée, l’écrivain en ­démonte le mouvement.

Vient subitement la décision de l’un, imposée à l’autre. La rupture. Le silence. L’absence. L’écrivain aborde la question de l’identité, de la soumission et du rapport à l’autre. Surtout lorsqu’il devient dépendant. Elle explore les ressorts de la jalousie. Le téléphone affiche désespérément zéro message. Un, deux, trois, dix jours et elle se morfond. Ses états d’âme empreints de découragements montrent sa difficulté à s’imposer dans ce monde d’hommes, peu enclin à faire de la place à la gent féminine.

La narratrice va tenter de reprendre le cours d’une existence dont elle n’a pas voulu. Faire des choix qui auront des conséquences sur elle, comme sur les siens. L’héroïne fait surtout preuve d’une belle force de caractère. Elle ne renonce pas. Elle apprend à se dégager de l’emprise d’autrui, fût-il proche. Le long passage sur le manque et cette mélancolie est un des plus beaux du livre.

L’auteure ne se contente pas de raconter une vie hors-norme. Elle s’attache également à décrypter en quoi le rôle de cette Première dame peu ordinaire fut indispensable à son compagnon. Juste, au fond, l’histoire d’une femme libre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte