Science & santé

Pourquoi dormons-nous toujours avec nos téléphones portables allumés?

Repéré par Mathieu Dejean, mis à jour le 26.08.2014 à 12 h 29

Repéré sur BuzzFeed

So thats what the moon is dreaming about / Matty Ring via Flickr licence by

So thats what the moon is dreaming about / Matty Ring via Flickr licence by

Le fait est désormais entendu: dormir avec votre téléphone portable allumé à proximité est vivement déconseillé, en raison des effets néfastes sur le sommeil auxquels cela vos expose. L’hyper-vigilance par exemple, qui désigne un état de tension permanente qui vous empêche de dormir. Des soupçons pèsent également depuis longtemps sur le lien entre exposition aux ondes électromagnétiques et cancer, sans que le débat soit pour autant tranché. Pourtant la pratique est largement répandue.

Selon un sondage réalisé en 2012 par OpinionWay pour l'Institut national du sommeil et de la vigilance (Insv) auprès d'un millier d'adultes représentatifs de la population, 42% des Français dorment avec leur téléphone mobile allumé.

L'étude complète ici.

Quant aux adolescents, les trois-quarts d’entre eux le gardent allumé, soit sur une table de chevet, soit sous leur oreiller, révélait l’association Santé Environnement France en janvier 2013.

Quels motifs invente-t-on pour justifier ce comportement? Buzzfeed s’est penché sur la question et a réalisé un sondage interne à la rédaction du site Internet américain. Résultat: 95% des 82 employés interrogés déclarent dormir avec leur téléphone sur leur lit ou sur une table de chevet. La journaliste leur a aussi demandé comment ils justifiaient ce comportement, et si cela les inquiétait.

Résultats: la majorité d’entre eux entrent dans la catégorie des hyper-connectés pour qui la relation à leur téléphone portable relève même de «l’addiction», pour reprendre les termes des interrogés. Et beaucoup s’inquiète des conséquences que pourrait avoir cette dépendance technologique sur leur santé:

«Oui, cela m’effraie, mais je travaille pour Internet et Internet ne dort jamais», assène l’un des participants à l'enquête.  

«Ce n’est certainement pas bon. Cela ressemble à une addiction: compulsive et malsaine», reconnaît un autre.

Outre la dévotion à leur travail, y compris dans leur sommeil (preuve que le capitalisme est bien parti «à l'assaut du sommeil», comme l'affirme dans un récent ouvrage Jonathan Crary), certains expliquent que leur téléphone leur sert souvent d’horloge et de réveil.

L’argument le plus paradoxal est invoqué par les utilisateurs d’applications comme Sleep Cycle, une alarme biologique censée vous réveiller en fonctions de vos cycles de sommeil, et qui exigent que votre téléphone soit près de vous lorsque vous dormez…

Après avoir bouleversé notre façon de manger, avec les Instagram de plats, et autres préoccupations technologiques parasitant des repas au restaurant, il semblerait donc que nos portables influencent aussi notre façon de dormir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte