Économie

Apple dépasse Google en bourse

Temps de lecture : 2 min

Apple a dépassé cette semaine Google en capitalisation boursière et remonte sur le podium des entreprises high-tech qui pèsent le plus lourd en bourse, derrière Microsoft et IBM. La firme à la pomme a vu sa capitalisation boursière être multipliée par 12 sur les cinq dernières années, la plus forte progression dans le secteur, pour atteindre 148 milliards de dollars, contre 145 milliards pour Google.

«Le groupe de Steve Jobs a su conserver ce qui faisait son succès - les Mac - et a régulièrement accru son portefeuille de produits depuis, qui ont, pour la plupart connu un grand succès, de l'iPod à l'iPhone», analyse Les Echos.

Mais si Google s'est fait dépasser par Apple, le moteur de recherche reste une valeur sûre de la Silicon Valley et n'a pas été en reste en terme d'innovation avec notamment Android et Chrome OS. La différence entre les deux concurrents réside dans le fait que Google n'a pas encore réussi à sortir de son corps de métier, tandis qu'Apple a élargi sa gamme de produits et devrait continuer. La rumeur annonce la sortie d'une «tablette», permettant de surfer sur Internet.

[Lire l'article complet sur lesechos.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Steve Jobs lors de la Keynote d'Apple le 9 juin 2008, Reuters/Kimberly White)

Slate.fr

Newsletters

L'effet de l'immigration sur l'emploi et les salaires

L'effet de l'immigration sur l'emploi et les salaires

Si elle a en moyenne des effets négligeables, le niveau de qualification des personnes nouvellement entrées sur le territoire explique toutefois certaines disparités.

Qu'est-ce qui fait qu'un salaire est juste?

Qu'est-ce qui fait qu'un salaire est juste?

Contribution, égalité, besoin: les critères d'une rémunération considérée comme équilibrée par la ou le salarié.

La reine Élisabeth doit-elle payer des impôts?

La reine Élisabeth doit-elle payer des impôts?

La loi ne l'y oblige pas, mais l'usage évolue.

Newsletters