Un jeune Américain arrêté pour avoir raconté dans un devoir qu’il avait tué le «dinosaure des voisins»

Funny Dinosaur King is Biggest in The World / epSos .de via Flickr licence by

Funny Dinosaur King is Biggest in The World / epSos .de via Flickr licence by

Non, ce n'est pas Le Gorafi. Alex Stone, 16 ans, collégien en Caroline du Sud, a été arrêté ce 19 août et suspendu de cours jusqu’à la fin de la semaine pour avoir inventé une histoire dans le cadre d’un devoir demandé par son professeur, dans laquelle il raconte tuer le «dinosaure de ses voisins» avec un pistolet, rapporte Fox Carolina.

Le professeur avait demandé à ses élèves du collège de Summerville d’écrire quelques courtes phrases sur eux-mêmes, et d’inventer une espèce de statut Facebook original. C’est en obéissant à cette consigne que l’idée est passée par la tête d’Alex Stone. Il écrit alors:

«J’ai tué le dinosaure domestique de mes voisins», et «J’ai acheté un pistolet pour m’acquitter de cette tâche».

L’imagination et l’humour du jeune Stone n’ont pas été du goût du professeur. Choqué par ces propos jugés dangereux, ce dernier a appelé la police, qui a immédiatement rappliqué.

Karen Grey, la mère de l’auteur de ces lignes, est incrédule, comme elle l’explique au NY Daily News:

«J’aurais pu comprendre s’ils lui avaient demandé de réécrire son devoir parce qu’il avait utilisé le mot "pistolet" dedans. Mais déjà, il n’y a plus de dinosaures, et en plus, il n’a même pas l’âge de s’acheter un pistolet».

Le jeune homme a fait appel à un avocat, David Aylor, qui considère cette arrestation «absurde», rapporte Fox Carolina:

«C’est un parfait exemple de ce qui arrive quand le "politiquement correct" dépasse les frontières du bon sens».

«Je pense que j’aurais pu le formuler autrement, a regretté le jeune Alex Stone interviewé par la chaîne WCSC, mais ce que j’ai écrit, je ne pense pas que cela devrait importer tant que ça ne concerne pas une personne».

La police a fouillé son casier et son sac à dos, sans trouver traces d’un pistolet.

Le jeune homme aurait protesté au moment d'être interrogé par les policiers, et a commencé à s’énerver, raison pour laquelle ils l’auraient embarqué, en lui passant menottes aux poignets, relate Fox Carolina.

Aussi sûr que les dinosaures n'existent plus, la mesure semble avoir également disparu à Summerville.

Partager cet article