Culture

Comment les séries et les films montrent les SMS

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de la vidéo de Tony Zhou, extrait de Pretty Little Liars.

Tony Zhou n'en est pas à son coup d'essai. Slate.com a déjà relayé ses vidéos plusieurs fois, notamment celles sur les réalisateurs de comédie américaine qui devraient s'inspirer d'Edgar Wright ou encore comment Martin Scorsese utilise les silences et qu'est-ce qui fait qu'un film de Michael Bay est un film de Michael Bay.

Dans sa dernière vidéo, il analyse dans différents films et séries un nouveau problème pour les réalisateurs: comment montrer un message sur un téléphone.

Comme lui, mon approche préférée est celle de la série Sherlock qui insère à la manière d'un titre les messages dans l'écran, mais cette technique n'est surement pas la meilleure dans des œuvres à l'esthétique moins poussée.

Bien que Sherlock soit la première série que j'ai remarquée qui utilise cette manière de faire, Tony Zhou montre que ce ne sont pas les premiers à l'avoir employée, même si le résultat était parfois moins bon. Les réalisateurs n'ont sûrement pas trouvé la meilleure façon de représenter des SMS à l'écran mais ils devraient sérieusement y penser, notamment en regardant cette vidéo.

Newsletters

«Reconfinez-moi, oui, mais pas tout de suite, pas trop vite»

«Reconfinez-moi, oui, mais pas tout de suite, pas trop vite»

[BLOG You Will Never Hate Alone] Juliette Gréco le chantait déjà à son époque. Il faut reconfiner, maintenant, la semaine prochaine, avant Pâques.

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Souvenez-vous. En 1998, la Guerre froide était finie, internet n'avait pas encore ruiné nos vies, le Covid-19 n'existait pas… Et puis, tous les jours sur TF1, il y avait Dawson. Une série réalisée par Kevin Williamson, sur...

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Ils auraient moins souffert psychologiquement que les autres depuis le début de la crise sanitaire.

Newsletters