Sciences

L'université de Cambridge cherche un thésard en chocolat fondu

Temps de lecture : 2 min

Melted Chocolate / Peter Pearson via Flickr CC License by.
Melted Chocolate / Peter Pearson via Flickr CC License by.

Le département d’ingénierie chimique et de biotechnologie de l’université de Cambridge recherche un doctorant spécialisé dans le chocolat fondu, explique la BBC. Plus précisément, le thésard sélectionné étudiera comment le chocolat peut rester dur quand il fait chaud. Le travail sera supervisé par des professeurs qui ont «une grande expérience des solides mous», explique le site de Cambridge.

Les étudiants avec des formations de physique, chimie, ingénierie ou science des matériaux sont encouragés à se présenter. Le site précise que «les aspects théoriques de la recherche nécessitent de solides compétences mathématiques».

Ce projet de trois ans et demi est financé par une compagnie sponsor non identifiée qui a déjà conçu un procédé permettant au chocolat de rester dur: «Le projet développera les connaissances dans ce domaine, au-delà des implications commerciales.» Il est fort probable que ce sponsor soit Cadbury qui, en 2012, avait annoncé la création d’un chocolat résistant aux hautes températures. «Il reste intact à 35 degrés pendant autant de temps qu’on le souhaite», avait alors expliqué un des chercheurs.

Cette découverte pourrait faciliter le stockage et la distribution de chocolat dans les pays chauds.

Slate.fr

Newsletters

Essayez de souffler une bougie d'anniversaire en inspirant, pour voir?

Essayez de souffler une bougie d'anniversaire en inspirant, pour voir?

La physique démontre qu'un flux d'air dirigé gagne en puissance et atteint des objets beaucoup plus éloignés.

Les machines de vote électronique ne sont toujours pas fiables, mais les maths peuvent arranger ça

Les machines de vote électronique ne sont toujours pas fiables, mais les maths peuvent arranger ça

900 millions d'Indiennes et d'Indiens ont un mois pour voter aux élections législatives, le tout sur des machines qui n'inspirent pas toujours confiance.

Et si les algorithmes remplaçaient les tests sur les animaux?

Et si les algorithmes remplaçaient les tests sur les animaux?

Les essais de produits chimiques sur les animaux pourraient bientôt faire partie du passé grâce à un algorithme développé par une équipe de recherche américaine.

Newsletters