Monde

Hillary Clinton: «Vous voulez que je vous dise ce qu’en pense mon mari?»

Temps de lecture : 2 min

La séquence a été retrouvée par le blog Les Observateurs du site de France 24. Lors d'une conférence lundi 10 août en République démocratique du Congo, Hillary Clinton s'est emportée contre un étudiant congolais qui lui demandait ce que pensait Bill Clinton des contrats passés entre la Chine et le Congo.

La secrétaire d'Etat n'a pas du tout apprécié la question. Après quelques instants de stupeur, elle répond «Attendez, vous voulez que je vous dise ce qu’en pense mon mari?! Mon mari n'est pas le secrétaire d'Etat, je le suis!».

«On apprendra un peu plus tard que l'étudiant voulait connaître l'avis du président Barack Obama sur cette question et que l'incompréhension serait venue d'une faute du traducteur. Mais trop tard, Hillary Clinton était déjà passée à la question suivante», écrit le blog des Observateurs.

[Voir la vidéo sur le site de France 24]

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Affirmant qu'elle n'aurait jamais dû naître, une femme gagne un procès contre son médecin

Affirmant qu'elle n'aurait jamais dû naître, une femme gagne un procès contre son médecin

Elle recevra plusieurs millions d’euros de dommages et intérêts.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 27 novembre au 3 décembre

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 27 novembre au 3 décembre

Entrée de Joséphine Baker au Panthéon, carnaval sénégalais, manifestations pour l'indépendance de la Papouasie... La semaine du 27 novembre au 3 décembre 2021 en images.

Faut-il avoir peur de la libération de virus pathogènes avec la fonte de l'Antarctique?

Faut-il avoir peur de la libération de virus pathogènes avec la fonte de l'Antarctique?

Plusieurs micro-organismes préhistoriques découverts sont résistants aux antibiotiques.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio