Google reconnaît que l'Internet mondial est attaqué par des requins

Un requin-marteau dans la réserve marine des Galapagos le 19 août 2013. REUTERS/Jorge Silva

Un requin-marteau dans la réserve marine des Galapagos le 19 août 2013. REUTERS/Jorge Silva

L'Internet est une série de tubes... qui sont parfois attaqués par des requins.

Les requins mordent les câbles transportant nos données à travers le monde depuis au moins 1987. Cette année-là, le New York Times écrivait que «des requins ont démontré un goût inexplicable pour les nouveaux câbles à fibre optique que l'on installe au fond de l'océan et qui relient les Etats-Unis, l'Europe et le Japon.»

Aujourd'hui, Google a décidé de mordre à son tour. Selon Brandon Butler de Network World, un chef de produit de Google a expliqué au cours d'un récent évènement que l'entreprise s'est décidée à enrober ses câbles sous-marins trans-Pacifique dans du Kevlar pour les protéger contre les morsures de requin.

Google m'a confirmé que sa nouvelle génération de câbles sous-marins sont entourés d'un fil protecteur et d'un câble en acier, et que le but est de les protéger contre les incisions, y-compris celles provenant de possibles attaques de requins. Si vous vous demandez à quoi ça ressemble, voilà une vieille vidéo:

Que Google investisse dans de meilleures manières de protéger ses câbles de données transocéaniques est tout à fait logique. Il y a eu plusieurs exemples par le passé de lignes sous-marines endommagées qui ont perturbé le service Internet de manière importante.

Une infrastructure du réseau sur laquelle on peut compter est devenu de plus en plus essentiel pour les affaires de Google, dont le modèle dépend de la transmission ultrarapide d'information entre ses centres de données autour de la planète.

Lundi 11 août, le ponte de l'infrastructure de Google Urs Holzle a annoncé que l'entreprise participe à la construction d'un nouveau système de câbles trans-Pacifique reliant les Etats-Unis au Japon à des vitesses pouvant atteindre 60 Tbps. «C'est 10 millions de fois plus rapide que votre câble de modem» a souligné Holzle. Les partenaires de Google sur le projet incluent China Mobile et SingTel.

Pourquoi les requins s'en prennent-ils aux câbles de données sous-marins? Difficile à dire. Plusieurs médias ont souligné le fait que les requins perçoivent les champs électromagnétiques, et pourraient donc être attirés par le courant.

Un expert en requins de Californie a proposé une autre hypothèses à Wired: ils sont peut-être tout simplement curieux. Toute personne ayant une double expertise en comportement chondrichtyen et en ingénierie électrique est chaudement invitée à offrir une explication plus convaincante dans les commentaires. Google reconnait

Quoiqu'il en soit, il est clair que leurs puissantes morsures peuvent créer des problèmes. On peut lire dans un rapport du programme environnemental des Nations unies de 2009 repéré par Popular Science:

«Les poissons, y-compris les requins, mordent depuis longtemps les câbles, comme le montrent les dents incrustées dans les revêtements. Les barracudas, les requins et d'autres espèces ont été à l'origine de pannes de câbles. Les morsures ont tendance à pénétrer l'isolation des câbles, ce qui permet au conducteur de courant d'entrer en contact avec l'eau de mer.»

Oubliez Google contre Apple, Google contre Amazon et Google contre Facebook. Ma nouvelle rivalité technologique préférée est Google contre les requins. 

Partager cet article