CultureTech & internet

George R. R. Martin, l'auteur de «Game of Thrones», annonce que des lecteurs ont déjà deviné la fin... Et l'ont publiée sur Internet

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 13.08.2014 à 17 h 30

Repéré sur The Daily Dot

Vous êtes peut-être à un clic de la fin de «Game of Thrones»...

/!\ Attention, cet article contient donc un (probable) spoiler.

La série Game of Thrones, adaptée de la saga écrite par George R. R. Martin, A Song of Ice and Fire, une œuvre monumentale démarrée en 1996 avec la publication du premier tome, provoque chez les lecteurs et téléspectateurs du feuilleton une extrême fébrilité. «Spoiler», c’est-à-dire raconter le dénouement d’un épisode ou d’une saison à des individus qui ne l’ont pas encore vu, est devenu une quasi-atteinte aux droits de l’homme. Récemment, Slate vous racontait que certains fans ont peur que Martin ne meurt avant d’avoir achevé sa saga.

C'est dans ce contexte d'hystérie collective que The Daily Dot rapporte une nouvelle glaçante. Alors qu’il se trouvait au festival international du livre d’Edimbourg, Martin a admis qu’au moins un ou deux lecteurs de son immense fan club avaient deviné la fin de Game of Thrones grâce aux discrets indices semés par l'écrivain au fil des pages de la saga… Et qu’ils avaient publié ces théories sur Internet. Noyées dans l’océan de spéculations délirantes et de théories du complots autour des personnages cultes de la série, se cache fonc le spoiler intégral que chaque amateur de la série redoute de lire trop tôt.

Sans que l’on puisse déterminer s’il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle, l’auteur a tenu à préciser «que changer [de fin] serait un désastre, parce que les indices sont déjà là». Il faudra donc faire avec, a-t-il conclu. Et accepter que, l’heure du dénouement final enfin venue, certains se targuent d’avoir deviné des années plus tôt ce qui allait advenir. 

Le Telegraph précise [Attention, à partir de cette partie de l'article, il s'agit vraiment d'un spoiler] que de nombreux fans ont vu dans cet aveu la confirmation de leur hypothèse: celle d'un retournement de situation majeur qui sera annoncé dans les prochains livres de Martin. Cette théorie, connue sous le nom de code «R+L=J», concerne la filiation de Jon Snow, personnage qui ne serait pas le fils illégitime d'Eddard Stark, mais d'une lignée qui lui permettrait de prétendre au trône de fer... 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte