Science & santé

Rêve lucide: contrôler vos rêves peut-il rendre votre vie meilleure?

Grégoire Fleurot, mis à jour le 13.08.2014 à 11 h 45

Un vigile inspecte l'arrière de «Mask II» de l'artiste australien Ron Mueck, lors d'une exposition à Edimbourg en 2006. REUTERS/David Moir

Un vigile inspecte l'arrière de «Mask II» de l'artiste australien Ron Mueck, lors d'une exposition à Edimbourg en 2006. REUTERS/David Moir

Avez-vous déjà été conscient que vous rêviez lors de votre sommeil? Si oui, alors vous avez effectué ce qui s'appelle un «rêve lucide», un phénomène qui intéresse de plus en plus de chercheurs et auquel le Wall Street Journal a consacré un passionnant article mardi 12 août.

Le rêve lucide n'implique pas seulement de se rendre compte que l'on rêve, il est aussi la première étape vers la possibilité de contrôler certains aspects de son songe comme par exemple voler dans les airs ou rencontrer des personnages célèbres. «D'autres utilisent la technique pour résoudre des problèmes, améliorer leur productivité, vaincre des cauchemars ou encore s'entraîner mentalement à effectuer un exercice physique» écrit la journaliste Shirley S. Wang, qui fait un tour d'horizon des études consacrées à ce phénomène.

Des psychologues de l'université de Lincoln en Angleterre ont récemment montré que les personnes qui avaient des rêves lucides fréquents étaient meilleures dans certains exercices cognitifs comme la résolution de problème.

Ceux qui s'y intéressent cherchent à savoir si le rêve lucide peut être bénéfique dans la vraie vie, mais il existe des obstacles importants à de tels travaux. Il est très difficile d'induire le rêve lucide à un volontaire et de trouver assez de personnes qui en sont capables pour avoir un échantillon significatif. Les chercheurs sont aussi obligés de se fier aux souvenirs, pas toujours précis ou fiables, que les volontaires ont de leurs propres rêves.

Selon Daniel Erlacher, professeur à l'Institut de sciences du sport de l'université de Bern, environ la moitié d'entre nous aura une expérience de rêve lucide au cours de sa vie, et 20% des individus ont des rêves lucides fréquents.

Beaucoup ont découvert le rêve lucide en 2010 avec le film Inception, qui est centré sur la manipulation des rêves. Comme je l'écrivais à l'époque, «la possibilité du rêve lucide a été prouvée scientifiquement dans les années 70 grâce à l’enregistrement de signaux préétablis envoyés volontairement par les sujets depuis l’état de rêve: les mouvements des yeux.»

Dans un ouvrage intitulé Exploring the World of Lucid Dreaming, Stephen LaBerge et Howard Rheingold détaillent une méthode pour parvenir à «se réveiller dans son rêve», et même à en contrôler certains aspects. Se demander fréquemment si l'on est en train de rêver pendant la journée jusqu'à ce que cela devienne un réflexe peut par exemple aider à se rendre compte que l'on rêve pendant le sommeil. Les auteurs conseillent aussi de perturber volontairement son cycle du sommeil.

Parvenir à maîtriser le rêve lucide n'est pas donné à tout le monde, et prend du temps et de l'énergie. Un journaliste de Slate.com a tenté de suivre la méthode de LaBerge et Rheingold et a réussi, au bout de plusieurs semaines d’entraînement, à se rendre compte qu’il rêvait pendant un songe et même à s’envoler volontairement dans son rêve. Mais il concluait:

«Le rêve lucide est une belle expérience, qui devient certainement de plus en plus enrichissante avec le temps. Mais ça ne vaut pas le coup de bouleverser toute sa vie.»

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte