Culture

Lauren Bacall, le Regard s'est éteint

, mis à jour le 13.08.2014 à 18 h 55

Surnommée, le Regard (The Look), elle a formé un couple mythique avec Humphrey Bogart. Sa voix rocailleuse, son style élégant et mystérieux en ont fait l’incarnation de la femme fatale.

Lauren Bacall en 2010  REUTERS

Lauren Bacall en 2010 REUTERS

L’une des plus grandes actrices de l’histoire du cinéma américain, un des symboles du second âge d’or d’Hollywood dans les années 1940-1950, Lauren Bacall, est morte mardi 12 août à 89 ans à New York dans son logement de l’immeuble Dakota, à l’ouest de Central Park.

La nouvelle a été annoncée par le site d’informations TMZ spécialisé dans les «people». Lauren Bacall, surnommée «The Look» (le Regard), est décédée après un accident vasculaire cérébral. Il a été confirmé par la famille de celui qui fut son époux jusqu'à sa disparition en 1957, Humphrey Bogart. Cette dernière indique sur son compte Twitter que «c'est avec un profond chagrin, et malgré cela, avec beaucoup de gratitude pour sa vie incroyable, que nous confirmons le décès de Lauren Bacall».

Lauren Bacall a formé avec Humphrey Bogart l’un des couples mythiques du cinéma américain.

Née à New York dans une famille juive dans le quartier défavorisé du Bronx, Betty Joan Perske a débuté sa carrière à 17 ans en tant que mannequin. C’est la femme du grand réalisateur, producteur et scénariste Howard Hawks qui la remarque en 1943 quand elle fait la couverture du magazine de mode Harper's Bazaar et demande à son mari de lui faire passer un essai pour To Have and To Have Not (1944). Howard Hawks lui donne alors le nom de scène de Lauren Bacall.

Sur le plateau, la jeune femme de 19 ans rencontre Humphrey Bogart, de 25 ans son aîné, de qui elle tombe follement amoureuse. Le couple, qui se marie en 1945, enchaîne les films: The Big Sleep (1946), Dark Passage (1947) et le mythique Key Largo (1948) de John Huston.

Sa voix rocailleuse, son style élégant, classique et mystérieux lui valent de devenir rapidement une star et l’incarnation de la femme fatale.

Parallèlement à sa carrière prolifique –dont Young Man with a Horn avec Kirk Douglas en 1950 ou How to Marry a Millionaire en 1953– elle a deux enfants avec Humphrey Bogar qui  succombe à un cancer en 1957.  Elle se console un temps dans les bras de Frank Sinatra avant d’épouser Jason Robards en 1961, de qui elle a un fils, mais dont elle divorce en 1969.

Elle n’effectue plus ensuite que quelques apparitions dans des productions des années 1960 et 1970, telles que Une vierge sur canapé (1964) avec Henry Fonda et Tony Curtis ou encore Le crime de l'Orient-Express (1974), dans lequel elle donne la réplique à Ingrid Bergman, Albert Finney, Sean Connery, Vanessa Redgrave et Jacqueline Bisset.

Outre quelques seconds rôles dans les années 1980, on la revoit en 1990 dans Misery, adaptation du roman du même nom de Stephen King. Sa dernière apparition aura été un caméo dans la série télévisée Les Soprano en avril 2006.

Lors de sa carrière, qui s’est étalée sur 70 ans, elle aura tourné dans 60 films et n’aura reçu qu’une nomination aux Oscars pour sa prestation dans Le miroir à deux visages (1996). L’Académie lui a tout de même remis un Oscar d'honneur en 2010.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte