Culture / Tech & internet

Quels sont les mots préférés des rappeurs?

Temps de lecture : 2 min

Le rappeur Snoop Dogg, REUTERS/Christian Charisius
Le rappeur Snoop Dogg, REUTERS/Christian Charisius

Un développeur web américain a créé un moteur de recherche nommé Thotfinder qui permet d’identifier les dix mots les plus répétés dans l’œuvre de certains rappeurs. Il suffit d'entrer le nom de votre artiste de hip hop préféré pour voir quelles expressions il utilise le plus.

Après avoir lu quelques-uns de ces résultats, une observation s’impose: les rappeurs adorent citer leur propre nom.

Chez Biggie Smalls, les mots qui reviennent le plus souvent dans ses chansons sont «Biggie», «hit» et «mad» (fou). Pour Nas, il s’agit de «Nas» et «hate» (haine), alors que chez Snoop Dogg, c’est tout simplement «Snoop» et «Dogg» (suivi de «smoke»), comme le remarque The Independent.

Dr. Dre préfère «hoes» (que l’on pourrait traduire par pouffiasses), avec «Dre» en deuxième position.

Eminem parle moins de lui, et c’est le verbe «feel» (ressentir) qu’il utilise le plus.

Quant au «mot» préféré de Nate Dog, c’est l’onomatopée «oooh»…

Pour faire ces décomptes, le programmeur a utilisé les vingt chansons les plus populaires de chaque artiste sur Rap Genius, et il a filtré les mots trop fréquents comme «nigga», «bitch» et «fuck», explique-t-il sur Reddit.

jeanpaulversace (son nom d'utilisateur sur Reddit) s'est inspiré des travaux d'un graphiste et développeur américain, Matt Daniels, dont nous vous avions parlé en mai 2014.

Amateur de ce genre musical et d'analyse de données, passions qu'il avait déjà croisées avec succès dans ses études de l'emploi de «shorty» dans le rap, ou du groupe Outkast, Matt Daniels a réalisé une comparaison fouillée du vocabulaire de 85 rappeurs avec celui de Melville, auteur de Moby Dick, et de Shakespare.

Le résultat soulignait que certains grands noms du hip hop dépassent le maître du théâtre anglais, dont la richesse de langage est souvent citée comme référence par «les élites littéraires», expliquait Matt Daniels en préambule de son travail:

«A travers toute son oeuvre, il utilise 28.829 mots, suggérant qu'il en connaissait plus de 100.000 et possédait sans doute le plus large vocabulaire de tous les temps.»

Matt Daniels a comparé ces chiffres avec les 35.000 premiers termes utilisés dans les paroles de chaque artiste. «Le nombre d'artistes qui dépassent Shakespeare (15) et Melville (3) est en soi fascinant, écrivaitt le site io9, mais l'ascendance du Wu-Tang Clan, pas simplement collectivement, mais comme artistes individuels, est peut-être plus impressionnant encore».

Les travaux de Matt Daniels montraient que les paroles du célèbre groupe de New York se rapprochent en effet de la richesse d'un Moby Dick et distancent largement, avec près de 5.900 termes différents, les 5.170 termes de Shakespare.

Newsletters

Orelsan, star de LinkedIn, inspiration des chefs d'entreprise

Orelsan, star de LinkedIn, inspiration des chefs d'entreprise

Fort du succès de son dernier album «Civilisation», le rappeur est devenu l'un des sujets les plus tendance sur LinkedIn, où il est loué pour son génie marketing. Un phénomène curieux, tant le rappeur s'est construit une image aux antipodes du bourreau de travail.

Des perles en œufs d'autruche révèlent un réseau social vieux de 50.000 ans

Des perles en œufs d'autruche révèlent un réseau social vieux de 50.000 ans

L'étude des bijoux permet de comprendre les interactions sociales préhistoriques.

Agatha Christie, le Bauhaus et les espions: toutes les routes mènent à l'Isokon

Agatha Christie, le Bauhaus et les espions: toutes les routes mènent à l'Isokon

[Épisode 1] La déclassification des dossiers du MI5 a permis de compléter la fascinante histoire de cet immeuble avant-gardiste et de l'expérience sociale qu'il a proposée. Agatha Christie y a rédigé son unique roman d'espionnage –forcément bien renseigné.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio