France

Les pires choses à faire à Paris en été (selon un quotidien britannique)

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 08.08.2014 à 18 h 25

Repéré sur The Telegraph

Souvenir Shop / Ajith via Flicrk CC License By

Souvenir Shop / Ajith via Flicrk CC License By

Pour l’image de la France auprès des touristes, la loi des séries semble être la règle. Début août, le magazine Condé Nast Traveler a dévoilé les résultats de son sondage annuel auprès de ses lecteurs sur les villes les plus agréables et les plus antipathiques du monde. La France en compte trois au top 10, devinez dans quel classement… Marseille (numéro 5), Paris (numéro 4) et Cannes (numéro 2, juste derrière Johannesburg) font partie des moins accueillantes pour les touristes.

La presse britannique a repris la balle au bond dans les colonnes du Telegraph qui publie un court guide des douze activités à éviter absolument dans la capitale. Mais il s’agit avant tout de bon sens. Le journal conseille tout d’abord d’éviter les Champs Elysées, «pleins de chaînes internationales et de restaurants hors de prix servant une épouvantable nourriture». Et d’ailleurs pour les visiteurs désireux de se délester de quelques milliers d’euros de shopping, les meilleures enseignes de luxes (Chanel, Hermès, Vuiton) n’y sont pas…

Le Telegraph met en garde contre d’autres désagréments bien connus: l’impolitesse des passants, la difficulté de transporter des enfants dans Paris ou encore le choc qui consiste pour un étranger de se retrouver en France lors d’une grève de la SNCF, de la RATP ou des deux en même temps (suivent alors les habituelles remarques sur les vacances des salariés de la fonction publique…)

Pour The Telegraph les abords de la Gare du nord et le Forum des Halles (ce dernier étant en plein travaux) sont les points noirs de Paris.

Enfin de tous les snobismes parisiens aboutissant à des files d’attentes décourageantes, celui qui a le plus choqué les journalistes du Telegraph est celui qui consiste à faire la queue pour manger... un hamburger au Burger King de Saint-Lazare, le seul de la capitale. Au rayon des files d'attentes, The Telegraph déconseille enfin aux visiteurs de tenter d'accéder aux ascenseurs de la Tour Eiffel sans avoir réservé leur billet à l'avance ou de s'approcher de La Joconde au Louvre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte