Économie

Internet, enjeu de développement pour l'Afrique

Temps de lecture : 2 min

L'ouverture d'un câble à fibre optique fournissant un accès à Internet à des millions de personnes dans le Sud et l'Est de l'Afrique reflète un ambitieux plan d'extension de l'accès au Web sur le continent noir pour y favoriser le développement de l'économie et de l'industrie.

Fabriqué par Seacom, un consortium composé à 75% d'investisseurs étrangers, le câble est le premier d'une série de 10 nouvelles connexions sous-marines pour l'Afrique de l'Est qui seront finalisés avant la mi-2010. L'expansion du réseau, qui coûtera un total de 2,4 milliards de dollars (environ 1,7 milliards d'euros), va aider à connecter l'Afrique à l'Europe, à l'Asie et à certaines parties du Moyen-Orient à une vitesse plus élevée et pour un moindre coût.

«Jusqu'ici, l'Afrique avait seulement un câble à fibre optique sous-marin: le moins efficace SAT-3 en Afrique occidentale, explique le New York Times. Ceux qui n'avaient pas accès à ce câble étaient obligés d'utiliser une connexion par satellite chère et lente.»

[Lire l'article complet sur nytimes.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Image de une: SEACOM Broadband Internet Undersea Cable, howdous, Flickr, CC)

Slate.fr

Newsletters

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Conscients des désagréments causés par la présence d’enfants au sein de leur établissement, de plus en plus de restaurateurs envisageraient d’interdire l’entrée aux marmots.

La Chine parie sur la fonte des glaces arctiques pour ouvrir de nouvelles routes commerciales

La Chine parie sur la fonte des glaces arctiques pour ouvrir de nouvelles routes commerciales

Loin des conséquences écologiques est en train de se jouer une redistribution générale des cartes dans laquelle Pékin entend bien jouer un rôle de premier plan.

Rapport OXFAM: si les entreprises du CAC 40 versent autant de dividendes à leurs actionnaires, c'est normal

Rapport OXFAM: si les entreprises du CAC 40 versent autant de dividendes à leurs actionnaires, c'est normal

La lutte contre les inégalités est de celles qui doivent être menées sans relâche et avec détermination. Mais il est très facile sur ce sujet de tomber dans la dénonciation des riches.

Newsletters