Monde / Sports

La Russie organise les championnats du monde de biathlon avec des tanks

Temps de lecture : 2 min

Les championnats du monde de «tank biathlon» à Alabino près de Moscou le 4 août 2014, REUTERS/Maxim Shemetov
Les championnats du monde de «tank biathlon» à Alabino près de Moscou le 4 août 2014, REUTERS/Maxim Shemetov

Alors que les manœuvres provocatrices qui sont menées à la frontière ukrainienne attirent l’attention internationale, une autre démonstration de force de l’armée russe a lieu en ce moment: le championnat du monde de «tank biathlon» 2014.

J’ai toujours trouvé le biathlon (celui qui se joue lors des Jeux olympiques d’hiver) plus passionnant en théorie qu’en pratique. C’est une version encore plus lente du ski de fond, et le tir sportif n’est pas vraiment captivant visuellement.

Le «tank biathlon» est une tout autre histoire. Inventé par l’armée russe il y a quelques années, le sport ressemble au biathlon normal… mais avec des tanks.

Selon les règles du jeu, les équipages doivent parcourir une distance pouvant aller jusqu’à 20 kilomètres en évitant un certain nombre d’obstacles, en traversant des rivières et des ponts et en tirant sur des cibles. Les tanks qui ratent une cible écopent d’un tour de pénalité.

Douze pays sont représentés dans le tournoi qui se tient à Alabino, une ville au sud-ouest de Moscou, du 4 au 16 août et qui comporte différentes séries, manches et distances.

Après des discussions communes de sécurité l’année dernière, des responsables militaires russes avaient annoncé que des équipes américaines, allemandes et italiennes allaient participer au tournoi cette année. Manifestement, ça ne s’est pas passé, ce qui n’est pas vraiment une surprise étant donné les récents évènements géopolitiques.

Un évènement international a eu lieu l’année dernière, mais le tournoi de cette année est le premier à inclure des pays qui ne faisaient pas partie de l’Union soviétique. L’Angola, la Chine, l’Inde, le Koweït, la Mongolie et le Venezuela sont tous représentés.

Les équipes ont toutes été équipées de tanks russes T-27B à part la Chine, qui est apparemment venue avec ses propres véhicules.

Si cette description vous a déjà donné la fièvre du «tank biathlon», RT vous offre plus de trois heures d’images à couper le souffle.

Newsletters

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Les producteurs des pays en voie de développement sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Ils se trouvent souvent en première ligne face à aux cyclones, aux ouragans, aux épisodes de sécheresse ou aux inondations qui réduisent le volume des récoltes et vont parfois jusqu’à les décimer. L’ONG Max Havelaar met tout en œuvre pour que les producteurs et productrices soient plus fort.e.s et résilient.e.s face aux aléas climatiques et leurs conséquences, mais aussi pour les accompagner dans la réduction de leur impact sur l'environnement.

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Parents et médecins ne cessent de tirer la sonnette d'alarme face à une situation qui s'aggrave.

Préserver le patrimoine culinaire ukrainien, un acte de résistance

Préserver le patrimoine culinaire ukrainien, un acte de résistance

C'est ce qu'a entrepris Olga Koutseridi, originaire de Marioupol, en archivant le plus grand nombre de recettes possible.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio