Les caprices photographiques des artistes

Slate.fr, mis à jour le 10.08.2009 à 12 h 39

A l'heure du numérique où tous les concerts se retrouvent en photo ou en vidéo sur Internet, les artistes font encore des caprices de diva. Comme Ouest-France le rapporte, les chanteurs ou les groupes exigent souvent que les photographes ne prennent des clichés que sur certaines chansons. Jusqu'à l'absurde.

Patrick Bruel est spécialiste, témoigne une photographe d'Ouest-France. Il gère tout pour avoir une photo de lui au piano, une autre à la guitare et une dernière en osmose avec le public. Zazie, elle, a tout compris. Elle fait une chorégraphie ratée dès la première chanson. Tu l'as ainsi dans toutes les positions. En plus, avec des superbes lumières.

Quant à Mylène Farmer, elle interdit carrément tous les photographes lors de ses concerts, sauf Claude Gassian, son propre photographe. Ouest-France explique que pour sa tournée actuelle, la presse n'a accès qu'à trois photos, dans trois tenues différentes. Vive le photojournalisme.

[Lire l'article complet sur le site de Ouest-France]

(Image de une: Ditto, la chanteuse du groupe The Gossip, en concert à Nyons, le 21 juillet. Valentin Flauraut/REUTERS)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte