Science & santéFrance

Un demi-quintal de cocaïne volé (quai des Orfèvres). Dix tonnes de cigarettes brûlées (Vitrolles). Cherchez l’erreur

Jean-Yves Nau, mis à jour le 02.08.2014 à 19 h 05

Il est «très improbable» que la drogue soit «égarée»!

Cocaine / Valerie Everett via FlickrCC License by

Cocaine / Valerie Everett via FlickrCC License by

Cela sent comme le roussi au 36 quai des Orfèvres. On avait connu les accusations pour viols nocturnes en compagnie plus ou moins galante et alcoolisée. C’était en avril de cette année (voir ici). Aucun viol aujourd’hui. Mais un vol. Enorme: un demi-quintal de cocaïne volée au sein même du sépulcre policier. Deux millions d’euros à la revente. On cherche à nous expliquer mais c’est à n’y rien comprendre. Plusieurs  portes blindées… des serrures de très haute sécurité comme s’il en pleuvait… Des scellés très surveillés… Ne manquaient que des caméras de vidéosurveillance. Pourquoi? On ne le saura pas.

Tout comme on ne saura jamais pourquoi il faut garder des stocks de cocaïne qui devraient (en toute logique) être détruits. Ce demi-quintal provient, nous dit Le Parisien, d’une saisie effectuée le 4 juillet dans un local de la rue Ordener (Paris, XVIIIème). La drogue venait des Antilles et devait alimenter les réseaux et les drogués du nord-est parisien. D’ores et déjà le travail policier est fragilisé : la drogue envolée la manifestation de la vérité est compromise.

«Très improbable» que la drogue soit «égarée»!

A l’heure où nous écrivons ces lignes un brigadier de police vient d’être interpellé. C’est un homme de 34 ans qui était affecté à la brigade des stupéfiants depuis plusieurs années. Il a été  interpellé  « autour de midi sur son lieu de vacances vers Perpignan ». L’information a été authentifiée dans un communiqué commun par le préfet de police de Paris et le procureur de la République. Il a été aussitôt placé en garde à vue et devait être entendu par les enquêteurs de «la police des polices» (l'Inspection générale de la police nationale, IGPN), sans doute dans des locaux de son antenne régionale avant son transfèrement à Paris. Dans Le Parisien Bernard Boucault, préfet de police de Paris estime qu’il est « très improbable» que ce demi-quintal de cocaïne se soit «égaré».

Ce suspect est considéré comme «quelqu'un de confiance a priori», un peu «effacé» et qualifié de «passe-muraille», selon des sources policières. Selon de tout premiers éléments d'enquête, il serait «propriétaire de plusieurs biens immobiliers», notamment de sept appartements à Perpignan, ce qui intriguerait les enquêteurs. Pourquoi le découvre-t-il maintenant?

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur a annoncé aussitôt la suspension du suspect à titre conservatoire. «Si l'enquête devait confirmer son implication, et dès que j'aurai connaissance des conclusions de cette enquête, je prendrai toutes les sanctions et autres dispositions nécessaires, a-t-il déclaré. Ce type de dérive ne peut exister dans la police.» Est-ce un euphémisme?

3,1 millions d'euros de cigarettes brûlées...

L’affaire de Vitrolles est d’un autre tonneau. Aucune faute, mais quelques interrogations. Pourquoi les douanes françaises viennent-elles de détruire pour 3,1 millions d’euros de cigarettes?

Résumons. Le 25 juin les douaniers français pouvaient sabler le champagne : ils saisissaient plus de dix tonnes de cigarettes de contrebande. Cela se passait à Vitrolles, non loin de Marseille. La prise n’a toutefois été révélée que le 28 juillet via un communiqué du service des douanes.

En substance plus de dix tonnes de cigarettes de contrebande (520.000 paquets) dans un conteneur venue de Chine, soit une valeur commerciale en France (avec droits et taxes) de plus de 3,6 millions d'euros.

Il s'agit de cigarettes «très vraisemblablement destinées au marché noir français car elles comportent des mentions sanitaires rédigées en français», a précisé la Douane.

Elle ajoute: «Cette affaire illustre le caractère polymorphe des organisations criminelles qui opèrent indifféremment en matière de contrefaçons et de contrebande de cigarettes. Elle met en exergue l'action de la douane en matière de lutte contre la criminalité internationale et souligne la grande réactivité de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières DNRED, service à compétence nationale, qui peut agir sur l'ensemble du territoire dans des délais extrêmement réduits.»

Dans un communiqué, la filiale française de la multinationale  Philip Morris a, dans un communiqué, félicité la Douane «pour le travail réalisé», et a de nouveau appelé par la voix de son président Amancio Sampaio à «l'affichage d'une volonté politique forte» sur le sujet. Le groupe Philip Morris a aussi déclaré qu'il «engagera tous les recours légaux pour faire valoir ses droits dans cette affaire de contrefaçon portant une atteinte importante à ses marques», comme lors de «précédentes affaires». Où l’on en conclut que les dix tonnes de cigarettes de contrebande d’origine chinoise imitaient le logo commercial sinon les fragrances de Philip Morris.

Où l’on en conclut aussi que la Douane française travaille pour les intérêts des grands cigarettiers contrefaits. En 2013, la Douane française a saisi 430 tonnes de tabac. Que devient ce tabac? Pourquoi ne pas le commercialiser? La situation est radicalement différentes des prises de psychotropes illégaux.

Pourquoi accepter de perdre, comme à  Vitrolles, plus de 3 millions d’euros? «Pour des raisons de santé publique précise-t-on, sans rire, auprès du service de presse de la Douane. Nous n’avons aucune de garantie sur les conditions et lieux de fabrication, aucune information sur le respect des normes de sécurité. Le tabac de contrebande est considéré comme une marchandise prohibée à titre absolu. Il en résulte qu’il est soumis à la destruction. Au titre des articles a.38, a.215 et a.389 bis du code des douanes

On n’a pas en mémoire d’affaire de vols, par des douaniers, de cigarettes saisies par la Douane française.

Jean-Yves Nau
Jean-Yves Nau (803 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte