FranceMondeCultureScience & santéHistoire

Une visualisation des lieux de la vie intellectuelle depuis 2.000 ans

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 01.08.2014 à 16 h 35

Repéré sur Science Daily

Vendredi 1er août paraît dans la revue Science une fascinante étude sur l’histoire intellectuelle de Amérique du Nord et de Europe depuis 2000.

L’équipe du Center for Complex Network Research de l’université Northeastern a comparé les lieux de naissance et de décès de plus de 150.000 intellectuels et artistes, obtenus grâce à plusieurs bases de données. L’évolution entre les lieux où naissent les individus et ceux où ils meurent (ce qui implique qu’ils y ont passé une partie de leur vie adulte et de leur carrière) permet de situer des «hubs» majeurs de la vie culturelle à travers l’histoire.

En guise de teasing, les auteurs ont publié deux vidéos qui permettent de visualiser l’évolution de ces mobilités.

Il s’agit de l’histoire intellectuelle des Etats-Unis, qui commence en 1620. On distingue l’arrivée des colons sur la côte est et leur lente diffusion sur le territoire. A partir du début du XXe siècle, on aperçoit aussi très distinctement la trajectoire des individus qui partent du nord-est vers la côte ouest.

La deuxième vidéo retrace l’histoire culturelle de l’Europe, remontant au début du premier millénaire après Jésus Christ. Sur cette dernière, on distingue la très longue domination de Rome, les débuts de la Renaissance et son expansion.

Renaissance italienne: carte de l'Italie en 1494. Via Wikipedia.

A partir du XVIIe siècle ensuite, on voit l’influence de Paris qui aspire tous les talents alentour alors que d’autres pays, comme l’Allemagne, ont un modèle plus décentralisé où plusieurs villes capitales se disputent le titre.

Ces lieux névralgiques de la production et de la diffusion du savoir évoluent bien entendu au fil du temps, et il n’existe pas vraiment selon les auteurs de critères spécifiques qui attirent les intellectuels et artistes. Comme en témoignent la Riveria française ou Hollywood, des lieux peuvent devenir des centres culturels de premier plan sans que cela soit lié à une économie particulièrement développée auparavant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte