Monde

Barack Obama reçoit trente menaces de mort par jour

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama reçoit une trentaine de menaces de mort par jour. Cela représente «une augmentation de 400% par rapport à l'ère Bush», note le quotidien suisse Le Matin.

L'élection du premier président noir n'a donc pas apaisé les maux de l'Amérique, loin de là. Qui sont ces citoyens qui haïssent Obama? Le politologue américain Daniel Warner dresse un portrait-robot:

Celui qui envoie des lettres de menaces est généralement un marginal, originaire d'un Etat rural. Il déteste le président parce que c'est un Noir, un démocrate, un intellectuel et un personnage cosmopolite. Obama incarne tout ce que rejette l'Amérique profonde.

Pêle-mêle on retrouve ainsi les défenseurs de la suprématie blanche, les militants ultraconservateurs et les miliciens. Depuis l'élection de novembre dernier, des organisations racistes et potentiellement violentes comme le Ku Klux Klan auraient recruté plusieurs milliers de nouveaux membres.

«Cette évolution ne manque pas d'inquiéter les services secrets et le FBI: plus que jamais, ils redoutent une recrudescence des attentats politiques dans le pays», explique Le Matin.

[Lire l'article complet sur Le Matin]

Photo Flickr marcn

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste

Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste

La mouvance ne correspond à aucun des critères imposés par le ministère américain des Affaires étrangères.

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

«Les plus grandes pandémies ont toujours résulté d'une relation avec les animaux: grippe porcine, grippe aviaire, Ebola, SRAS, MERS, désormais Covid-19, relève Jo-Anne McArthur. Ceux qui pointent le doigt exclusivement vers la Chine...

Aux États-Unis, le pire est à venir

Aux États-Unis, le pire est à venir

[BLOG You Will Never Hate Alone] Jamais depuis l'Allemagne nazie l'humanité n'a eu à composer avec une problématique aussi brûlante que celle d'une Amérique qui ne sait plus où elle habite.

Newsletters