Médias

AFP: l'«Agence France-frousse», vraiment?

Temps de lecture : 2 min

Dans un édito daté du 7 août, Laurent Joffrin, directeur de Libération, s'en prenait avec virulence à l'agence de presse AFP, la requalifiant d'«Agence France-frousse». Vexé que l'AFP n'ait pas repris le scoop de Libé sur les bonus de la BNP, il estimait que «cette institution dont on connaît pourtant la qualité professionnelle des journalistes vient de faire preuve d’une pusillanimité, pour ne pas dire d’une complaisance, qui tranche avec sa longue tradition d’indépendance».

Le site Rue89 a interrogé de nombreux journalistes pour essayer de comprendre si l'AFP a un problème avec la reprise des scoops de la presse.

François Bonnet, le directeur de la rédaction de Mediapart est très critique sur les pratiques de l'agence:

Les exemples sont innombrables. Ou bien l'AFP ne nous reprend pas du tout, ou bien ils nous citent en fin de dépêche, alors qu'ils n'apportent rien du tout par rapport à nos révélations [...] Mais ce n'est pas nouveau : quand j'étais au Monde, on se bagarrait déjà avec eux. Il y a une part d'autocensure. Et il me semble que depuis un an, tout une série d'informations importantes ont été écrasées.

Louis-Marie Horeau, rédacteur en chef adjoint du Canard Enchaîné, est plus mesuré:

C'est vrai, il arrive qu'ils ne nous reprennent pas. Mais j'ai vécu des cas dans les deux sens : un ordre de la direction pour “lever le pied” sur une info ou, au contraire, la direction qui reproche aux journalistes de ne pas nous avoir repris sur un scoop.

[Lire l'article complet sur Rue89]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Un Netflix du foot est-il possible en France?

Un Netflix du foot est-il possible en France?

Face à la crise des droits TV de la Ligue 1, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a proposé une plateforme «over the top».

Le magazine Science & Vie survivra-t-il à son rachat?

Le magazine Science & Vie survivra-t-il à son rachat?

Son acquéreur, Reworld Media, sacrifie sa ligne éditoriale.

Pourquoi les médias se mettent tous à la linguistique

Pourquoi les médias se mettent tous à la linguistique

Jamais le paysage médiatique n'a été aussi saturé d'analyses linguistiques. Podcasts, chaînes YouTube et réseaux sociaux: la discipline universitaire semble avoir quitté ses bancs pour essaimer.

Newsletters