Médias

AFP: l'«Agence France-frousse», vraiment?

Temps de lecture : 2 min

Dans un édito daté du 7 août, Laurent Joffrin, directeur de Libération, s'en prenait avec virulence à l'agence de presse AFP, la requalifiant d'«Agence France-frousse». Vexé que l'AFP n'ait pas repris le scoop de Libé sur les bonus de la BNP, il estimait que «cette institution dont on connaît pourtant la qualité professionnelle des journalistes vient de faire preuve d’une pusillanimité, pour ne pas dire d’une complaisance, qui tranche avec sa longue tradition d’indépendance».

Le site Rue89 a interrogé de nombreux journalistes pour essayer de comprendre si l'AFP a un problème avec la reprise des scoops de la presse.

François Bonnet, le directeur de la rédaction de Mediapart est très critique sur les pratiques de l'agence:

Les exemples sont innombrables. Ou bien l'AFP ne nous reprend pas du tout, ou bien ils nous citent en fin de dépêche, alors qu'ils n'apportent rien du tout par rapport à nos révélations [...] Mais ce n'est pas nouveau : quand j'étais au Monde, on se bagarrait déjà avec eux. Il y a une part d'autocensure. Et il me semble que depuis un an, tout une série d'informations importantes ont été écrasées.

Louis-Marie Horeau, rédacteur en chef adjoint du Canard Enchaîné, est plus mesuré:

C'est vrai, il arrive qu'ils ne nous reprennent pas. Mais j'ai vécu des cas dans les deux sens : un ordre de la direction pour “lever le pied” sur une info ou, au contraire, la direction qui reproche aux journalistes de ne pas nous avoir repris sur un scoop.

[Lire l'article complet sur Rue89]

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

La déclaration de candidature d'Éric Zemmour est un forçage cognitif

La déclaration de candidature d'Éric Zemmour est un forçage cognitif

[Chronique #30] Sa vidéo est un énoncé clos sur lui-même, qui ne laisse au spectateur aucune possibilité de dialogue entre les mots et les images. Un dispositif totalitaire, en somme.

J'ai regardé «Les Marseillais vs le Reste du monde» et la grande question reste: POURQUOI???

J'ai regardé «Les Marseillais vs le Reste du monde» et la grande question reste: POURQUOI???

Cette semaine, la lie de la tchélé-réalitché.

Après le «Envoyé spécial» sur Nicolas Hulot, l'insupportable accusation de «tribunal médiatique»

Après le «Envoyé spécial» sur Nicolas Hulot, l'insupportable accusation de «tribunal médiatique»

Si on veut lutter contre ces violences, il faut bien les désigner sur la place publique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio