CultureTech & internet

L’insupportable lourdeur bureaucratique de Wikipédia

Dariusz Jemielniak, traduit par Yann Champion, mis à jour le 04.08.2014 à 7 h 18

L’excès de procédures sur la célèbre encyclopédie en ligne fait qu’il devient impossible d’attirer et de garder les nouveaux éditeurs dont le site a pourtant besoin.

"Wikipedia ne meurt pas", message derrière le cofondateur de Wikipedia Jimmy Wales, en 2011, par Niccolò Caranti  | FlickR

"Wikipedia ne meurt pas", message derrière le cofondateur de Wikipedia Jimmy Wales, en 2011, par Niccolò Caranti | FlickR

«Vous n’êtes pas autorisé à changer votre nom en MadeUpNick. Ce nom est déjà pris». C’est ce que j’ai expliqué de façon un peu abrupte à l’utilisateur qui avait rempli le formulaire pour changer de nom sur le Wikipédia polonais. Aurais-je dû lui dire qu’il existe une procédure différente qui permet l’usurpation (la reprise) d’un nom? Ou peut-être aurais-je dû corriger sa demande mal remplie et la resoumettre en passant par un canal différent? Peut-être. Mais ce n’est pas mon rôle. Après tout, je suis un bureaucrate –l’un des membres élus de Wikipédia autorisés à changer les noms des autres utilisateurs et à donner des droits d’administrateur (après approbation de la communauté). Je ne fais qu’appliquer les règles, je ne les explique pas.

Folie administrative

À l’heure actuelle, le Wikipédia en langue anglaise compte plus de 50 règles officielles, ce qui fait un total proche de 150.000 (soit l’équivalent d’un livre plutôt épais). Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg administratif. En plus des règles, il y a les recommandations et les essais –plus de 450 sont uniquement consacrés au code de bonne conduite. Vous trouverez aussi plus de 1.200 essais renfermant des commentaires sur les règles et les recommandations, des conseils et des analyses de la communauté. Le nombre total de mots de toutes les recommandations et tous les essais en anglais se chiffre en millions.

On peut avancer sans trop se tromper qu’aucune personne au monde ne peut tous les connaître et que s’il y a bien une chose qu’apprécient les Wikipédiens plus que tout, c’est de créer des normes et des règlements. Je le sais: j’en suis un. Mais c’est de la folie!

Comment une telle masse de règles et de règlements ne peut-elle complètement dissuader les nouveaux arrivants de rejoindre Wikipédia? Sans doute parce qu’ils ne sont même pas au courant qu’elles existent. Aussi étonnant que cela puisse paraître en dépit de tous ces règlements, il est tout à fait acceptable et bien vu de faire simplement preuve de bon sens lorsque l’on édite Wikipédia, en se fiant uniquement à sa propre idée de ce qu’il faut faire pour en faire une meilleure encyclopédie.

«Ignorez les règles!»

150.000

Nombre total de règles sur Wikipedia.

En fait, l’une des règles de Wikipédia va même plus loin que cela en déclarant expressément:

«N’hésitez pas à contribuer même si vous ne connaissez pas l’ensemble de ces règles, et si vous en rencontrez une qui, dans votre situation, semble gêner à l’élaboration de l’encyclopédie, ignorez-la ou, mieux, corrigez-la».

De plus, l’un des cinq principes fondateurs de Wikipédia est que «Wikipédia a des règles et des lignes de conduite, mais elles ne sont pas gravées dans la pierre; leur contenu et leur interprétation peuvent évoluer au fil du temps. Leurs principes et leur esprit comptent plus que leur formulation exacte et l’amélioration de Wikipédia impose parfois de faire des exceptions.»1

Dans le même esprit, une règle dit d’éviter la prolifération d’instructions et une autre condamne la procédurite. Une autre règle, qui décrit ce que Wikipédia n’est pas, insiste sur le fait que l’encyclopédie en ligne n’est pas une bureaucratie:

«Si Wikipédia ressemble, par bien des aspects, à une bureaucratie, elle n’est néanmoins pas régie par des textes de loi: ce n’est pas un tribunal et l’établissement de règles n’est pas le but de la communauté. (...) Ne suivez pas une interprétation trop stricte de la lettre des règles sans prendre en considération les principes desdites règles. Si les règles vous empêchent vraiment d’améliorer l’encyclopédie, ignorez-les.»

Des déclarations mises à mal dans la pratique

Malheureusement, toutes ces déclarations faisant preuve d’une belle ouverture d’esprit sont souvent mises à mal dans la pratique. Ironiquement, la règle stipulant «d’ignorer les règles» donne lieu à plusieurs essais de recommandations ainsi qu’à des interprétations diverses, qui décrive lorsqu’il est possible ou non de l’invoquer. De manière similaire, il y a eu une augmentation significative des procédures de résolution de conflits –des médiations et arbitrages officiels sont désormais disponibles– ainsi que des procédures de toutes les tâches communes dans Wikipédia, comme lorsqu’il s’agit d’effacer des articles, etc.

Si les règles vous empêchent vraiment d’améliorer l’encyclopédie, ignorez-les.

L'une des règles de Wikipedia.

C’est peut-être l’un des effets secondaires de cette formalisation accrue, mais l’augmentation des conditions officieuses, mais appliquées de façon concrète, pour devenir administrateur (la fonction la plus courante parmi les membres de Wikipédia) est énorme. Par exemple, le nombre moyen d’éditions d’un candidat retenu pour le poste d’administrateur est resté d’environ 10.000 éditions depuis 2008. Avant 2008, il était d’environ 2.000. Le taux de réussite aux demandes est passé de près de 80% en 2004 à 36% environ aujourd’hui. On constatera sans surprise que le nombre de candidats au poste d’administrateur chute régulièrement depuis 2007, au rythme de 40% environ par an, que le taux de rétention des nouveaux éditeurs est en déclin (seul 15% environ des nouveaux venus restent actifs après un an) et le nombre total d’éditeurs actifs est également en baisse. Il faut régler ces problèmes (mais pas en établissant de nouvelles recommandations et procédures!), car c’est la stabilité de Wikipédia sur le long terme qui est en jeu.

La stabilité de Wikipedia mise en péril

Trois raisons principales expliquent cette escalade de procédures sur Wikipédia. Tout d’abord, le grand nombre de règles permet aux éditeurs de longue date de se servir de leur compréhension de règles pour faire pression sur les éditeurs moins expérimentés. Comme je le dis dans mon nouveau livre, Common Knowledge? An Ethnography of Wikipedia, cela fait que la bureaucratie se substitue à une hiérarchie plus traditionnelle. Les éditeurs expérimentés renforcent leur propre statut en mettant les nouveaux venus face à leur ignorance. Cela est renforcé par un jargon des plus obscurs, avec des termes tels NPOV (neutralité du point de vue), Copyvio (violation du droit d’auteur) ou BPV (biographies de personnes vivantes) régulièrement utilisés.

Ensuite, dans une collaboration ouverte, les membres du projet jouissent de leur influence en élaborant des normes et des règles. Les prises de décisions collectives jouent un rôle important d’encouragement auprès des éditeurs et développent leur sens de la communauté. Le seul problème est que cette approche est plus efficace auprès des vétérans qu’auprès des autres. Lorsque la quantité de règlements atteint un seuil critique (ce qui est déjà très certainement le cas sur Wikipédia), il n’y a plus grand-chose de fondamental à ajouter. Les nouvelles générations d’éditeurs n’ont, à vrai dire, plus rien de vraiment important à réguler pour s’imposer. En même temps, un statu quo fossilisé ne ferait que dissuader encore plus les nouveaux venus.

10.000

Nombre moyen d’éditions d’un candidat retenu pour le poste d’administrateur depuis 2008. Avant, il était d’environ 2.000.

Enfin, il n’y a rien d’étonnant à ce que, dans tout groupe, on trouve des personnes qui ont besoin d’un contexte hautement régulé. Même s’il est peu probable qu’ils constituent la majorité des contributeurs de Wikipédia, leurs préférences se reflètent dans les actions. Chaque procédure approuvée sur Wikipédia fait sens. Aussi, rares sont les nouvelles règles qui rencontrent une opposition vigoureuse, même de la part des partisans d’un environnement plus flexible. En conséquence, on assiste à une croissance naturelle des règles et personne ne s’occupe de les limiter, voire de les réduire.

Créer des «allégeur de procédures»

Cette dernière raison devrait conduire à une solution viable. Il existe des moyens établis de créer de nouvelles règles et certains éditeurs spécialisés se consacrent uniquement à l’élimination du vandalisme: Wikipédia devrait donc se doter d’un groupe de volontaires chargés tout spécialement d’éviter l’envahissement bureaucratique.

Qu’ils soient élus ou non, ces éditeurs auraient pour but de réduire le nombre et la longueur des règles communes, de les simplifier et d’effacer celles qui seraient devenues obsolètes au fil du temps. Certes, cette simplification est déjà possible au travers des discussions générales et des demandes de commentaires. Cependant, la mise en place de tels groupes avec une tâche si spécifique changerait radicalement la structure de Wikipédia. Leurs efforts seraient consacrés en grande partie à la réduction et à une meilleure catégorisation des règlements existants.

Ils pourraient aussi permettre de dire quelles règles sont les plus importantes, étant donné que, pour l’instant, la distinction entre règles, recommandations et essais est très floue. Par exemple, le non-respect de certains règlements peut ne pas prêter à conséquence, alors que le non-respect de normes couvertes par «un simple essai» peut conduire à être bloqué (comme dans l’essai en anglais sur les éditions tendancieuses). Idéalement, il faudrait fixer un nombre maximum de règles, ainsi qu’un nombre maximum de recommandations à suivre pour les éditeurs, avec un nombre de mots également fixe.

La constitution d’une équipe de Wikipédiens en charge de traquer la lourdeur bureaucratique, qui utiliseraient de manière active la règle du «ignorez les règles» et informeraient les autres utilisateurs à son propos, devrait être vivement encouragée à l’intérieur de la communauté.

L’énergie dépensée à rabrouer les nouveaux venus et à leur faire la leçon à propos des règlements serait bien mieux dépensée si on les aidait à voir et apprécier le plaisir qu’il y a à créer de nouveaux contenus. Si Wikipédia a effectivement besoin d’administrateurs, de bureaucrates, de stewards, de vérificateurs d’adresses IP et d’arbitres (statuts qui existent aujourd’hui sur l’encyclopédie en ligne), il aurait aussi bien besoin d’un statut d’«allégeur de procédures». Certes, il y a quelque chose de pervers et d’amusant à vouloir combattre la lourdeur bureaucratique en créant encore un nouveau statut… mais le problème est devenu trop important pour que l’on puisse faire autrement. Et Wikipédia est bien trop grand et bien trop essentiel pour qu’on le laisse mourir sans rien faire, étouffé par un excès de formalités.

1 — Il s’agit d’une traduction de l’un des principes fondateurs de la Wikipédia anglaise. Les principes fondateurs de la Wikipédia en français sont formulés de manière différente. Retourner à l'article

Dariusz Jemielniak
Dariusz Jemielniak (1 article)
Professeur de management et membre actif de Wikipedia
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte